leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

​Relations Dakar - Doha : le Palais sénégalais dément le ministre qatari des Affaires étrangères


Mohammed Ibn Abderrahmane Al Tani a déclaré dans un entretien avec "Jeune Afrique", que le Président Macky Sall a été "abusé" dans la crise qui oppose le Qatar à l’Arabie Saoudite et autres pays musulmans.


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Octobre 2017 à 12:57 | | 0 commentaire(s)|

Faux, selon une source du Palais qui ne fait pas dans le langage diplomatique. Elle indique que le ministre des Affaires étrangères du Qatar « raconte des histoires ».

Parce que la décision que le Sénégal avait prise était souveraine. En "solidarité" avec les musulmans. Une façon donc de « marquer le coup » et d'user, par la suite de la voie diplomatique. Le Sénégal n’avait donc reçu aucune promesse comme le pense le diplomate Qatari, pour qui Dakar a fini par se rendre compte qu’il avait pris la mauvaise décision.

Sur la libération de Karim Wade et de son exil, la source de Rfm confirme, mais précise que c’est la famille de Karim Wade qui avait formulé la demande, sollicitant les services du Qatar. Mohammed Ibn Abderrahmane Al Tani avait, lui, soutenu : « l’affaire Karim Wade a été traitée comme une affaire humanitaire, avec l’approbation du gouvernement sénégalais. Jamais, nous ne serions intervenus sans autorisation ».



La rédaction de leral.net
 
 








Hebergeur d'image