leral.net | S'informer en temps réel

​Seydou Guèye : « Le Président Macky Sall aura fini par faire douter ses potentiels adversaires sur leurs capacités à engager le débat du "Sénégal Emergent"»

Post-scriptum : Convergence et perspective (Par Seydou Guèye)


Rédigé par leral.net le Vendredi 8 Septembre 2017 à 10:23 | | 0 commentaire(s)|

 
Cinq ans durant, le Président Macky Sall a traduit en actes la forte aspiration au changement massivement exprimée par les Sénégalais le 25 mars 2012. Audelà de la restauration des fondamentaux d’une compétitivité économique, il a su imprimer une forte tonalité à l’activité gouvernementale, beaucoup plus orientée vers le résultat.
 
Aujourd’hui, le temps des urgences a laissé la place au temps de la consolidation des acquis pour parachever l’œuvre de reconstruction d’un pays en lui conférant toute la dignité d’une nation résolument engagée dans la dynamique de progrès social. La perspective 2019 c’est le raffermissement d’une gouvernance utile, eu égard aux impressionnantes dynamiques développementales engagées par le Plan Sénégal Emergent (PSE) qui a fini par administrer la preuve que la vision du Président Macky Sall déborde le cadre d’une simple théorie.
 
Elle est, incontestablement, une pensée économique authentique et autonome, une solution adaptée et adaptable au contexte africain. Car, elle est bâtie autour de critères constructifs : la gouvernance sobre et vertueuse, la performance et l’efficacité dans la gestion publique, l’inclusion sociale, la territorialisation des politiques publiques par la restauration de la dignité économique des terroirs.
 
 Au-delà du nivellement infrastructurel, la convergence économique territoriale puise son essence dans la conjonction d’actes et de décisions, uniquement comme accélérateurs de croissance. La perspective 2019 débouchera sur une compétition électorale inédite. Simplement, parce que le Président Macky Sall aura fini par faire douter ses potentiels adversaires sur leurs capacités à engager le débat du «Sénégal Emergent».
 
 Au-delà de son leadership, ce sont les compétences utiles du Président Macky Sall qui trancheront le débat. Son mode de gouvernance inclusif, éthique et rigoureux, marqué par une pensée tournée vers l’action et capable d’anticipation lui confère une avance politique que les Sénégalais n’hypothéqueront pas pour consacrer des hommes fortement marqués par l’inconstance, la faiblesse de leurs offres politiques et la pauvreté de leurs programmes économiques.
 
 La perspective 2019 ouvre une nouvelle séquence dans le processus de transformation structurelle de notre pays étalé, cette fois-ci, sur cinq ans. Ce sera le quinquennat des accomplissements porté par une croissance à deux chiffres à la faveur du parachèvement des réformes consolidantes pour l’économie sénégalaise. La perspective de 2019, c’est aussi une véritable niche d’opportunités et d’occasions pour les jeunes et les femmes qui sont les vecteurs d’une croissance inclusive dont les fruits sont aujourd’hui en partage.
 
 Alors, confortons le Président Macky Sall dans sa volonté inébranlable d’écrire les plus belles pages de notre histoire. Car, avec lui, le Sénégal vit mieux et les Sénégalais se portent de mieux en mieux, dans une société solidaire et un Etat de droit modèle.










Hebergeur d'image