leral.net | S'informer en temps réel

10 ans de travaux forcés, plus 36 millions d’amende pour le Nigérian qui a avalé 51 boulettes de cocaïne

ACCUSE DE TRAFIC INTERNATIONAL DE DROGUE DURE

Deux affaires ont été jugées hier par la cour d’assises de Kaolack. Pour le Nigérian qui avait ingurgité 51 boulettes de cocaïne, il a été condamné à 10 ans de prison plus le paiement d’une amende de 36 millions. Quant à Aliou Sathie, accusé d’avoir tué sa femme Rokhy Cissé, pour une banale affaire de kaka qu’avait fait leur bébé sur leur lit, il a écopé de 4 ans de travaux forcés.


Rédigé par leral.net le Vendredi 16 Avril 2010 à 17:33 | | 0 commentaire(s)|

10 ans de travaux forcés, plus 36 millions d’amende pour le Nigérian qui a avalé 51 boulettes de cocaïne
La deuxième affaire inscrite au rôle de la cour d’assises de Kaolack a concerné Linius Uche. De nationalité nigériane, il va être obligé de rester encore quelques années au Sénégal, puisque le Tribunal l’a condamné à 10 ans de travaux forcés et à payer une amende de 36 millions, soit le coût de la drogue dure trouvée en sa possession. Les faits se sont déroulés le 26 Juin 2008. Les éléments de la brigade de Dialocoto se sont posé des questions sur le comportement étrange du Nigérian en provenance de la Guinée. Pour en avoir le cœur net, ils l’ont conduit a l’hôpital régional de Tambacounda pour une radiologie de son ventre. C’est là que les médecins ont constaté qu’il y avait de la drogue dure dans son estomac. Ils lui prescrivent immédiatement des médicaments qui lui permettront d’expulser 26 boulettes de cocaïne une première fois, et 25 autres plus tard.

Interpellé, l’accusé déclara avoir acheté les 51 boulettes à Conakry pour les transporter au Nigéria, en passant par le Sénégal. Si l’avocat général estime qu’il s’agit d’un trafic international de drogue, l’avocat du Nigérian par contre soutient que cette affaire devrait être traitée au Tribunal des flagrants délits. Aussi, a-t-il plaidé pour la relaxe de Uche. Mieux, l’avocat déplore que les délits de trafic de drogue aient été criminalisés sans que tous les contours ne soient cernés. Malheureusement, il n’a pas été suivi par la Cour qui a condamné son client à 10 ans de travaux forcés et au paiement d’une amende de 36 millions.
4 ans de travaux forcés au meurtrier de sa femme

Aliou Sathie quant à lui, accusé d’avoir tué sa femme, Rokhy Cissé a été condamné à 4 ans de travaux forcés. Cette affaire remonte à Octobre 2007 dans la commune de Passy. Aliou Sathie qui n’avait pas apprécié l’attitude de sa femme, qui aurait sali ses habits avec les déchets de son bébé, a eu une vive altercation avec cette dernière. Interrogé, l’accusé avait dit aux gendarmes avoir giflé uniquement sa conjointe et avait nié lui avoir porté un coup de pilon. Le représentant du ministère public, qui a requis la peine capitale, a indiqué que la cour n’avait pas à chercher la loi puisque, pour lui, les faits parlent d’eux-mêmes. Non ! lui rétorque l’avocat de la défense, Me Ousmane Gaye qui a plaidé l’excuse de provocation. Il a demandé à la cour de permettre à l’accusé, un citoyen modèle, d’avoir une chance de regagner sa famille. Finalement après délibéré, la Cour a condamné l’accusé à 4 ans de prison.

Papa Samba SENE






Hebergeur d'image