leral.net | S'informer en temps réel

10 ans ferme contre le khalif de Mandina Thierno

Le tribunal correctionnel de Ziguinchor a condamné le marabout Mohamed Ibrahima Diallo à 10 ans de prison ferme et à 15 millions de dommages et intérêts à payer aux victimes. Il était poursuivi pour avoir violé deux sœurs de 15 et 13 ans et engrossé la plus jeune.


Rédigé par leral.net le Mardi 8 Septembre 2009 à 16:41 | | 1 commentaire(s)|

10 ans ferme contre le khalif de Mandina Thierno
10 ans ferme, c’est la peine prononcée contre le marabout Mohamed Ibrahima Diallo. Ce dernier, âgé de 60 ans, est le Khalife du village de Mandina Thierno (Niaguiss). Il est marié à 3 femmes et père de 13 enfants. Il a été déclaré coupable d’avoir violé deux sœurs et engrossé l’une d’elles qui a mis au monde un bébé prématuré finalement décédé.

Le juge l’a également condamné à payer aux victimes la somme de 15 millions en guise de dommages et intérêts.

Lors du procès, tenu à huis clos, le procureur avait requis le maximum de la peine prévue en matière de viol, c’est-à-dire 10 ans. Il a ainsi été suivi à la lettre par le tribunal.

Les avocats des parties civiles avaient, quant à elles, réclamé 10 millions de dommages et intérêts pour chacune des deux victimes.

Le marabout, interrogé, par le juge et ses deux assesseurs, avait nié les propos qu’on lui prête et qui sont contenus dans le procès-verbal d’enquête préliminaire. Il aurait reconnu, selon les enquêteurs, avoir couché avec l’une des filles. Ce qu’il avait réfuté avec véhémence. Mais les victimes qui ont comparu l’ont confondu en donnant des indications claires sur la manière dont il les a violées. Des détails qui n’ont pas manqué de convaincre le parquet et le tribunal de la culpabilité du marabout.

Mais, malgré tout, les avocats de la défense, Mes Kaoussou Kaba Bodian, Babacar Badji et Ibrahima Sarr, ont estimé qu’il y a au moins un doute dans le dossier et qu’il doit profiter au prévenu. Ils avaient même demandé au juge de faire ordonner un test Adn sur le défunt bébé de Mariama Diallo pour être édifié sur les faits reprochés à leur client.

Après l’arrestation du marabout, plus de deux cents personnes majoritairement constituées de femmes avaient marché à Ziguinchor pour protester contre le viol des filles. Avec des slogans hostiles aux hommes, ces femmes réclamaient que justice soit rendue.

- Par Nettali -



1.Posté par jah Man le 08/09/2009 18:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est peu très peu il mérite la potence sans procès.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image