Leral.net | S'informer en temps réel



10 choses que les grandes sœurs comprendront! La 5 est tellement vraie.

le 4 Mars 2015 à 07:40 | Lu 492 fois

10 choses que les grandes sœurs comprendront! La 5 est tellement vraie.
Être grande sœur, ça demande un rôle bien précis au sein d'une famille. On est l’aînée, il y a une certaine attente de la part du reste de la tribu et on tient à prendre ses responsabilités au sérieux. 

Voici les 10 choses qu'on vit forcément quand on est grande soeur:

1. Vous vous battez avec les plus jeunes... Mais avez le dernier mot assez vite.

Être grande sœur, c'est aussi remettre en place les plus jeunes. Alors, comme vous restez tout de même la sœur un peu casse-pieds, ils tentent de prendre le dessus sur vous. Mais rien n'y fait et les petits cèdent bien vite à votre autorité. Oui, être grande sœur c'est aussi prendre un peu la place des parents quand il y a besoin.

2. Vous êtes d'une honnêteté brutale... Mais utile. 
Si parfois vous vous pensez super cool, les petits frères et sœurs en profitent un peu trop. Et dans ces moments là, vous ne pouvez pas vous empêcher de penser que l’aîné c'est vous et que cela devrait instaurer un certain respect. Bon, okay, on pourrait croire que c'est de l'abus de pouvoir mais il n'empêche que l'astuce du semblant de maturité marche la plupart du temps. Du coup, les plus jeunes respectent votre honnêteté qu'ils interprètent comme de la maturité . C'est si bon, parfois, de profiter de son statut d’aînée... 

3. On attend de vous que vous soyez le meilleur exemple.
Après tout, vous êtes le premier enfant donc les parents comptent sur vous pour être un modèle de réussite pour les plus jeunes de la famille. Seulement, il faut bien que vos petits frères et sœurs apprennent eux aussi de leurs erreurs, non ? Personne n'est parfait et tant mieux ! 

4.Les réunions de famille sont toujours mieux avec vos petits frères et sœurs.
Une fois que vos petits frères et sœurs sont assez grands, les réunions de famille sont toujours plus drôles et vous pouvez vous moquer (gentiment) de cet oncle qui boit trop de vin à chaque repas de famille. Aussi, c'est vous qui initiez discrètement vos petits frères et sœurs au vin pendant les repas, justement. 

5.« Je te comprends, je suis passée par là » est votre phrase préférée.
Votre petite sœur ou votre petit frère a le béguin pour quelqu'un de sa classe et ne sait pas comment gérer ça, stresse à l'idée d'aller au collège, a du mal à gérer sa relation avec votre mère durant sa crise d'adolescence... Bref, c'est la panique pour lui mais pour vous, ce n'est rien d'affolant. Vous êtes déjà passée par là avant lui, donc vous êtes la parfaite conseillère pour l'aider à relativiser ces expériences inattendues pour lui. 

6. Du coup vous êtes très sollicitée.
Et une fois la mise en confiance installée entre vous et vos frères et sœurs, ces derniers n'hésitent plus à aller vers vous pour avoir des conseils. Ils considèrent alors que vos parents ne sont pas aussi bien placés que vous pour les comprendre. Vous êtes devenue leur conseiller officiel et vous ne pouvez pas leur enlever ça. Il n'empêche que c'est très flatteur pour vous, n'est-ce pas ? Après tout, vous êtes l'une des premières à essuyer leurs larmes quand ça ne va pas.

7. « Tu sors ? Emmène ton frère/ta sœur avec toi ! »
Combien de fois vous avez entendu cette phrase de la part de vos parents ? Si vous comptez sortir avec les copines, ils pensent forcément que votre petit frère ou votre petite sœur sera ravi(e) de vous accompagner. Avec du recul, ça vous a fait de bons souvenirs, avouez-le !

8. D'ailleurs, vos amis aussi vous demandent de venir avec votre frère ou votre sœur.
Parce que, mine de rien, il/elle est plutôt cool ! Finalement, avec le temps vos amis sont devenus les amis de votre frère ou votre sœur. Il/elle amuse la galerie, et vous avec, ce qui a créé encore plus de complicité entre vous.

9. Ce sentiment étrange que vous avez quand vous vous rendez compte qu'ils deviennent adultes.
Après tout, vous aussi vous les avez biberonné. Pas autant que vos parents et avec une relation privilégiée qui est différente, mais après tout vous les avez vu naître vous aussi. Donc les voir grandir, se construire et faire leurs premières erreurs vous fait toujours un petit pincement au cœur. Avant, ils étaient ces petits mioches un peu collants qui vous suivaient partout. Maintenant ils sont ces êtres dotés d'une maturité qui vous étonne, mais quoi qu'il en soit il resteront toujours cet adorable petit enfant bruyant pour vous !

10. Même devenus adultes, si quelqu'un les fait souffrir, vous voyez rouge.
Il est clair et net que vous êtes les seules à avoir le droit de crier sur eux, de les remettre à leur place ou même de les vexer quand il y a besoin. Donc si quelqu'un tente d'être brutal, verbalement ou pas, avec votre petit frère ou votre petite sœur, il ferait mieux de commencer à fuir dès maintenant. Vous sentez en vous comme un devoir de protection ! C'est comme ça, parce que vous êtes l’aînée et surtout parce que vous les aimez plus que tout. 

En bref, vous ne pouvez pas vivre sans eux. Du moins, vous avez du mal à l'imaginer ! Votre statut de sœur aînée vous a spontanément donné ce sentiment de surprotection et de conseillère personnelle pour vos petits frères et sœurs. Ils vous auront donné des responsabilités importantes, mais vous avez aimé tenir ce rôle et le tiendrez encore longtemps !