Leral.net | S'informer en temps réel

10 petits conseils pour ne pas avoir des enfants gâtés. À faire lire d'urgence à tous les parents !

le 24 Novembre 2014 à 09:32 | Lu 1667 fois

10 petits conseils pour ne pas avoir des enfants gâtés. À faire lire d'urgence à tous les parents !

Sheryl Ziegler est psychologue, conseillère et thérapeute de métier. Voici dix conseils plutôt intéressants qu'elle donne aux parents qu'elle reçoit dans son cabinet...


10 petits conseils pour ne pas avoir des enfants gâtés

Dans mon cabinet, je vois souvent passer des familles très aisées, qui se plaignent de ne pas réussir à élever des enfants “pas gâtés ni ingrats”. Leur problème c’est justement qu’ils sont riches, qu’ils vont en vacances dans des endroits paradisiaques, qu’ils ont des maisons gigantesques et possèdent tous les derniers gadgets, jouets et autres voitures de luxe. Ils me demandent alors s’il est tout de même possible pour eux d’éduquer des enfants de manière correcte. Ma réponse est “oui, mais vous allez devoir travailler dur pour cela.”
 

Alors, voici ma liste des 10 choses à faire si l’on veut éduquer des enfants dans le respect de l’autre, sans les gâter. Cette liste, je la livre d’habitude à ces familles aisées, mais je pense que cela peut s’appliquer pour tout le monde, de manière plus générale…

1. Savoir dire non...Souvent. Apprenez à vos enfants à attendre avant d’obtenir quelque chose, ou bien donnez-leur en guise de récompense, sous réserve des conditions que vous définirez. Vous leur apprendrez ainsi la valeur des choses, et vous leur enseignerez que dans la vie, il ne suffit pas de claquer des doigts pour obtenir quelque chose. Vous n’avez pas à toujours donner à vos enfants tout ce qu’ils désirent, même si vous pouvez facilement vous le permettre financièrement.
 

2. Attendez d’eux qu’ils expriment de la gratitude. Il faut aller plus loin que le simple apprentissage des “bonnes manières”, et dépasser le simple “s’il vous plaît/merci”. Apprenez leur à regarder les gens dans les yeux, à serrer la main franchement, à exprimer de l’affection et à apprécier les choses qui leur sont dites ou données généreusement.
 

3. Pratiquez vous-même l’altruisme. Par exemple, donnez les anciens habits et jouets à ceux qui sont dans le besoin, vous pouvez en faire don à certaines associations… Débrouillez-vous pour que vos enfants prennent part à cela, et pour qu’ils vous accompagnent afin qu’ils voient où leurs objets vont, et qu’ils comprennent l’utilité de cette démarche.
 

4. Soyez conscient des personnes que vous fréquentez. Si vous ne fréquentez que des familles dont les enfants sont gâtées par leurs parents, cela ne vous aidera pas dans l’éducation de vos propres enfants : Ils prendront exemple sur eux, et ne comprendront pas pourquoi eux ont droit à toutes ces choses, alors que vous, vous leur posez des limites. Assurez-vous que les familles ou les amis avec lesquels vous passez beaucoup de temps partagent vos valeurs.
 

5. Faites leur écrire des cartes de remerciement. Oui, écrites sur un papier, avec un vrai stylo ! De nos jours, les enfants sont de plus en plus facilement distraits, leur attention saute d’une chose à l’autre et on oublie trop souvent de leur apprendre à passer du temps, à être attentionné pour exprimer leur gratitude envers les autres. Cela peut paraître trivial, mais c’est pourtant un excellent moyen pour leur enseigner à exprimer leurs sentiments et leur appréciation.
 

6. Ne les couvez pas trop. Vous ne devriez pas les rattraper à chaque fois qu’ils tombent, c’est parfois difficile car il vous faut pour cela aller contre votre instinct de protection (bien sûr cela ne veut pas dire non plus qu’il faut les laisser se faire écraser par une voiture…) Apprenez leur les conséquences qui découlent naturellement des actes, dès leur plus jeune âge -- parlez leur de certaines de vos propres expériences mauvaises, et expliquez leur que la vie n’est pas toujours juste. Ne tentez pas de les préserver à tout prix de toutes les déceptions. Il faut bien comprendre que le fait de tomber et d’échouer tient une part importante et majeure dans tout développement humain, et particulièrement durant l’enfance
 

7. Résistez à l’envie d’acheter des quantités de choses. Même si vous pouvez vous le permettre, ce n’est pas parce que vous pouvez le faire que c’est forcément une bonne idée ! Pourquoi acheter six paquets de glace, quand vous pouvez en acheter juste un. Votre enfant apprendra à aimer et à apprécier ce qu’il a.
 

8. Parlez à leurs grands-parents et expliquez-leur l’éducation que vous cherchez à donner à vos enfants. Expliquez leur votre désir d’avoir des enfants respectueux, gentils et responsables et la manière dont vous souhaitez parvenir à ce but. Vous aurez besoin de leur aide car les grands-parents forment souvent un second cercle familial, alternatif, pour les enfants. Et les grands-parents sont connus pour avoir tendance à gâter leurs petits-enfants… Si c’est le cas, demandez-leur de les gâter en les couvrant d’amour, d’attention, de tendresse et d’affection -- pas en les couvrant de jouets, de bonbons et d’argent.
 

9. Enseignez-leur la valeur de l’argent. Donnez-leur de l’argent de poche, et apprenez leur à économiser, à choisir ce pour quoi ils le dépenseront, et pourquoi pas, à faire des cadeaux ou des dons aux autres. Ils apprendront ainsi que l’argent n’est pas infini, et ils en deviendront plus responsables. Vous pouvez commencer cela quand ils sont très jeunes avec de petites quantités d’argent de poche, puis augmenter à mesure qu’ils gagneront en âge et en responsabilité.
 

10. Racontez leur votre histoire. Vos enfants doivent savoir que la vie n’est pas simple et que tout se mérite. Racontez leur comment vous avez commencé à travailler, ce que vous avez fait ensuite, et que vous n’avez pas des ressources illimitées. Quand ils seront un peu plus grands, expliquez-leur que 10 € équivalent à 1 heure de travail au Smic….
 

Quoi qu’il en soit, sachez que si vous avez un enfant gâté -- qui fait des caprices, qui crie et qui s’énerve si vous ne lui donnez pas ce qu’il souhaite, sachez que c’est en partie dû à son éducation. Si c’est le cas, il est temps de commencer à appliquer certaines de ces approches (si ce n’est pas toutes !)

Votre vie en tant que parent sera plus facile, votre enfant sera plus heureux, et il saura s’intégrer plus facilement dans le monde.



Plus de Télé
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 23:54 Selfie version singe, appréciez!!