leral.net | S'informer en temps réel

10 vérités simples que les gens intelligents oublient


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Septembre 2013 à 12:15 | | 0 commentaire(s)|

1. L’éducation et l’intelligence sont nulles sans l’action.
Il n’a pas d’importance si vous avez un quotient intellectuel de génie et un doctorat en physique quantique, si vous ne pouvez pas changer quoi que ce soit dans ce monde ou faire de réel progrès sans prendre d’énormes mesures. Il ya une énorme différence entre savoir comment faire quelque chose et le faire réellement. Connaissances et l’intelligence sont à la fois inutile sans l’action. C’est aussi simple que cela. Pour des conseils pratiques sur la prise d’action, je vous recommande vivement le livre The Now Habit .Bon c’est en Anglais mais c’est très pratique.
2. Le bonheur et le succès sont deux choses différentes.
Je connais une femme d’affaires très avisée et riche, elle fait de bonne recette chaque année dans son commerce. Tout entrepreneur considère cela comme étant un franc succès. Mais devinez quoi? Il ya quelques jours, elle m’a dit qu’elle est déprimée. Pourquoi? «Je suis usée et solitaire. Je n’ai juste pas pris assez de temps pour moi ces derniers temps, “dit-elle. “Wow!” Pensai-je. “Une des personnes les plus réussies que je connaisse n’est pas heureuse.”
Je connais aussi un gars qui n’a rien, que je rencontre très souvent a la plage, il fait du surf, et il ne travail pas. Il est l’un des plus heureux, et plus optimiste des gars que j’ai jamais rencontré, toujours le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Mais il dort dans un taudis non loin de la plage. Il donne des cours de surf aux touristes pour de l’argent. Je ne peux pas nier que cet homme semble être heureux, mais je ne dirais pas que sa vie est une réussite.
“Que faire pour être heureux?” Et “Que faire pour avoir un succès?” Sont deux des questions les plus importantes que vous pouvez vous poser. Mais elles sont différentes.
3. Tout le monde exploite sa propre entreprise.Peu importe ce que vous faites dans la vie ou que vous pensez que vous travaillez pour un autre, sachez que vous ne travaillez que pour vous-même. La grande question est: Qu’est-ce que vous vendez, et à qui? Même lorsque vous avez un temps plein, rémunéré, Comme c’est le cas un peu partout dans le monde, vous êtes toujours en cours d’exécution de votre propre entreprise. Vous vendez une unité de votre existence (une heure de votre vie) à un prix fixé (la fraction de votre salaire associé) à un client (votre employeur).
Alors, comment pouvez-vous en même temps économiser votre temps et augmenter vos profits? La réponse est un peu différente pour chacun. Mais c’est une question dont il faut chercher la réponse.

4. Avoir trop de choix interfère avec la prise de décision.Ici, dans le vingt et unième siècle où le sens de l’information est à la vitesse de la lumière et les possibilités d’innovation semblent infinies, nous avons une profusion de choix quand il s’agit de la conception de nos vies et de notre carrière. Mais malheureusement, une abondance de choix mène souvent à l’indécision, la confusion et l’inaction. Comme le dit un adage en wollof « Tann katou Dall thiarakh ley moudié » devant une pléthore de choix ont fini par faire le mauvais choix.
Plusieurs études commerciales et marketing ont montré que les consommateurs sont confrontés au problème de choix de produits surtout les produits qu’ils achètent rarement en général. Après tout réduire le prix du meilleur produit à partir d’un pool de trois choix est certainement beaucoup plus facile que de réduire le prix du meilleur produit à partir d’un pool de trois cents choix. Si la décision d’achat est difficile à prendre, la plupart des gens abandonnent tout simplement.
Donc, si vous vendez une gamme de produits, garder les choses simples. Et si vous essayez de prendre une décision sur quelque chose dans votre vie, ne perdez pas tout votre temps à évaluer chaque détail de toutes les options possibles. Choisissez quelque chose que vous pensez pouvoir faire et donner le coup d’étincelle qu’il faut. Si ça ne fonctionne pas, choisissez quelque chose d’autre et continuez à aller de l’avant.
5. Toutes les personnes possèdent des dimensions de la réussite et les dimensions de l’échec.Ce point est quelque peu lié au point numéro deux sur le bonheur et le succès, mais il est fort intéressant …
Essayer d’être parfait est un gaspillage de temps et d’énergie. La perfection est une illusion.
Tous les gens, même nos idoles, ont un caractère multidimensionnel. Hommes d’affaires puissants, des musiciens, les auteurs à succès, et même nos propres parents ont tous les dimensions de la réussite et les dimensions de l’échec présent dans leur vie.
Nos dimensions de réussites englobent généralement les choses dont nous passons le plus de temps à faire. Nous réussissons dans ces dimensions en raison de notre engagement prolongé pour elles. Il s’agit de la partie de notre vie, où nous voulons que les autres voient, c’est la partie qui détient le succès du travail de notre vie. C’est la notion de se mettre sur notre meilleur pied. C’est le personnage public que nous envisageons comme notre héritage. Mais derrière quel que soit la personnalité publique que nous voyons, il y’a toujours cette autre être humain multidimensionnel, être avec une longue liste d’échecs. Parfois, cette personne est un mauvais mari ou une mauvaise femme. Parfois, cette personne se moque de l’état des autres. Ou, cette personne ne se contente que de voir la route et ne calcule pas les autres voitures.
6. Chaque erreur vous fait progresser.Les erreurs vous enseignent des leçons importantes. Chaque fois que vous en faites une, vous faites un pas de plus vers votre objectif. La seule erreur qui peut vraiment vous faire du mal, c’est de faire le choix de ne rien faire tout simplement parce que vous avez trop peur de faire une erreur.
Alors n’en doutez pas. Dans la vie, il est rare d’obtenir quelque chose au hasard; il s’agit juste de prendre sa chance. Vous ne serez jamais à 100% sûr que ça va fonctionner, mais vous pouvez être sûr à 100% que ça ne fonctionnera pas si vous ne faites rien. La plupart du temps vous avez juste à aller vers elle… « se weurseuk mou ngi ci sa tankk »
Et peu importe la façon dont il s’avère, il finit toujours par être ce dont il devrait être. Soit vous réussissez ou vous en apprenez quelque chose. C’est du gagnant-gagnant. Rappelez-vous, si vous n’agissez jamais, vous ne saurez jamais à coup sûr, et vous serez encore debout au même endroit pour toujours.
7. Les gens peuvent être grands à faire des choses qu’ils n’aiment pas faire.Bien que je ne veuille pas dire que vous choisissez une carrière ou le commerce que vous n’aimez pas, j’ai entendu beaucoup trop de gens intelligents dire quelque chose comme, “Pour être un grand dans ce que vous faites, vous devez aimer ce que vous faites. “Ce n’est pas vrai.
Un bon ami à moi est un comptable public. Il m’a dit à plusieurs reprises qu’il n’aime pas son travail: «qu’il s’ennuie à mort.” Mais il reçoit souvent des relances et des promotions. À l’âge de vingt-huit ans, dans le cabinet où il travail, il est l’un des deux seul qui ont été promus à être comptable sénior cette année. Pourquoi? Parce que même si il n’aime pas le faire, il est bon dans ce qu’il fait.
Je pouvais venir avec des dizaines d’autres exemples comme ça, mais je vais vous épargner les détails. Il faut juste réaliser que si quelqu’un consacre suffisamment de temps et d’attention à perfectionner une compétence ou un métier, ils peuvent être incroyablement bon à faire quelque chose qu’ils n’aiment pas faire.

8. Les problèmes que nous avons avec les autres sont généralement propres à nous.Très souvent, les problèmes que nous avons avec d’autres, notre conjoint, parents, frères et sœurs, etc…n’’ont vraiment rien à voir avec eux. Parce que bon nombre des problèmes que nous pensons avoir avec eux, nous les avons inconsciemment créé dans notre propre esprit. Peut-être qu’ils ont fait quelque chose dans le passé qui a touché l’une de nos craintes ou peurs. Ou peut-être qu’ils n’ont pas fait quelque chose que nous nous attendions qu’ils fassent. Dans les deux cas, des problèmes comme ceux-ci ne sont pas sur l’autre personne, ils sont autour de nous.
Et ce n’est pas grave. Cela signifie simplement ces situations difficiles seront plus facile à résoudre. Nous sommes, après tout, en charge de nos propres décisions. Nous arrivons à décider si nous voulons garder notre tête encombrée avec les événements du passé, ou au lieu d’ouvrir nos esprits aux réalités positives qui se déroulent devant nous.
Tous nous avons besoin d’avoir la volonté de regarder les choses un peu comme une go-localisation de ce qui fut et ce qui aurait dû, être, au lieu concentrer notre énergie sur ce qui est et ce qui pourrait être possible.
9. Décisions émotionnelles sont rarement de bonnes décisions.Les décisions entraînées par de fortes émotions sont généralement des réactions malencontreuses, et lourdes de conséquences plutôt que d’être des jugements instructifs. Ces réactions sont le sous-produit de quantités minimes de la pensée consciente et principalement basée sur les sentiments momentanés au lieu de la pleine conscience.
Le meilleur conseil est simple: Ne laissez pas vos émotions l’emporter sur votre intelligence. Prenez votre temps et réfléchir avant de prendre toute décision qui changent la vie.
10. Vous ne vous sentirez jamais à 100 % prêt quand l’occasion se présente.Le premier constat que j’ai fait est la persistance des gens intelligents à tourner le dos à leur possibilité simplement parce qu’ils ne pensent pas être prêts. En d’autres termes, ils croient que cela exigent des connaissances supplémentaires, compétence, expérience, etc avant qu’ils ne prennent à juste titre l’occasion qui se présente. Malheureusement, c’est ce genre de pensée qui étouffe la croissance personnelle.
La vérité est que personne ne se sent jamais à 100% prêt quand l’occasion se présente. Parce que les possibilités les plus grands dans la vie nous obligent à grandir émotionnellement et intellectuellement. Ils nous obligent nous-mêmes et étirer nos zones de confort, ce qui signifie que nous ne nous sentons pas totalement à l’aise au début. Et quand nous ne sommes pas à l’aise, nous ne nous se sentons pas prêts.
N’oubliez pas que les moments importants, les occasions pour la croissance personnelle et le développement vont et viennent tout au long de votre vie. Si vous cherchez à faire des changements positifs dans votre vie, vous aurez besoin d’embrasser ces moments d’opportunité, même si vous ne vous sentirez jamais à 100 pour cent prêt pour eux..i’m negus.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image