leral.net | S'informer en temps réel

11-Septembre 2001 : 40% des restes des victimes encore non identifiés

Il y a 15 ans, les Etats-Unis subissaient l’attaque terroriste la plus meurtrière de leur histoire. À lui seul, l’attentat contre le World Trade Center a tué 2 753 personnes. Mais, dans les décombres des tours jumelles, le chaos était tel que les restes de seulement 60% des victimes ont pu être formellement identifiées. Plus de 1 000 familles ont ainsi été privées de toute dépouille de leur proche pour les aider à faire leur deuil. Des restes anonymes sont conservés non loin du mémorial du 11-Septembre où sont inscrits les noms des victimes.


Rédigé par leral.net le Samedi 10 Septembre 2016 à 23:07 | | 0 commentaire(s)|

Le World Trade Center reste hanté par les 2 753 victimes du 11 septembre 2001 à New York. Sur le parvis, leurs noms sont gravés sur les rebords du vaste mémorial occupant tout l’espace où s’élevaient les tours jumelles.

Dans les entrailles, où se trouve désormais le musée, les photos de tous ceux qui ont péri dans l’attentat sont alignées dans une pièce spécialement dédiée. Pourtant, les dépouilles de 40% d’entre eux n’ont pu être identifiées.

Plus de 7 000 restes anonymes sont donc toujours conservés sur place, à quelques mètres de là où passent les visiteurs. Un lieu de recueillement a ainsi pu être mis à disposition du millier de familles qui, pour faire son deuil, a dû se contenter d’une urne symbolique, remise par la ville, avec des cendres et de la poussière impersonnelles du lieu du drame.

Interrompues pendant un an en 2005, les recherches ont repris grâce à la découverte de nouveaux fragments et aux progrès de la science qui offrent encore des perspectives.

En mars 2015, un 1 640e nom a ainsi pu être accolé à un fragment, et les investigations se poursuivent.
SOURCE RFI.FR






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image