leral.net | S'informer en temps réel

11e conférence de l’APCP : Cheikh Kanté « nous allons vers la mise en place prochaine d’un guichet unique portuaire avec l’administration des douanes »

Dakar abrite, du 13 au 17 février, la 11e conférence de l’Association panafricaine de coopération portuaire (APCP), au King Fahd Palace pour réfléchir sur les conditions pour rendre pérennes l’attractivité et la compétitivité des espaces portuaires de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Aujourd'hui, il revient au Port autonome de Dakar l’honneur d’organiser cette grand-messe de l’économie maritime africaine. En présence du ministre de la Pèche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, du directeur du Port autonome de Dakar, Cheikh Kanté et ses homologues africains, le premier ministre a lancé l’ouverture des travaux, ce jeudi, au nom du président de la République.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Février 2017 à 15:24 | | 0 commentaire(s)|

Les acteurs portuaires africains vont se réunir durant trois jours dans la capitale sénégalaise pour discuter des problématiques liées aux plates-formes portuaires afin de les mettre sur les rampes de la performance et de la compétitivité.

Pour ce faire, « cela passe par une prise en charge correcte des questions liées à la qualité des services portuaires, à la tarification et à la facilitation du commerce ainsi qu’au renforcement des capacités du secteur des transports. L’impulsion de nos économies ne peut être soutenue que par des hubs logistiques de référence dont les ports constituent des éléments déterminants », révèle le Premier ministre Mouhamed Boun Abdalah Dione.

S’adressant au différents directeurs généraux de ports et plates-formes portuaires, le chef du Gouvernement a lancé un message d’encouragement à leur endroit: «si chacun d’entre vous à l’échelle de l’ambition que son pays porte pour le développement des infrastructures portuaires, fait ce qu’il a à faire avec l’accompagnement du secteur privé et des bailleurs de fonds régionaux ou internationaux, je ne doute nullement que nos économies africaines puissent transcender les blocages qui retardent l’émergence de nos pays respectifs ».

Par ailleurs, au-delà du manque d’infrastructures, le Premier ministre a déploré la longue attente des conteneurs au niveau du Port autonome de Dakar.

Par la même occasion, le directeur du Port autonome de Dakar, Dr. Cheikh Kanté a profité pour magnifier les avancées notées au niveau du port en quelques années seulement. En en croire M. Kanté, le chiffre d’affaires du port de Dakar qui était en 2012 à 28 milliards de francs Cfa est passé à 49 milliards en 2016.

« Les problématiques qui feront l’objet de nos travaux tout au long de ces deux jours sont d’une prégnance telle qu’elles devront faire appel de notre part à une ferme volonté de hisser nos plateformes portuaires sur les standards internationaux afin de les rendre plus performantes et plus compétitives », renseigne le patron du port de Dakar.

Pour faciliter les transactions douanières qui causent souvent des problèmes de lenteurs, le directeur général promet un guichet unique, « nous allons vers la mise en place prochaine d’un guichet unique portuaire avec l’administration des douanes et serons à l’écoute de nos ports frères ayant déjà implanté dans leur espace ce système".

Cheikh Makhfou Diop










Hebergeur d'image