leral.net | S'informer en temps réel

125 gynécologues pour 12 millions d’habitants : Les raisons de l’hécatombe de la maternité au Sénégal

leral.net - Le gouvernement de l’alternance est loin de répondre aux questions sanitaires, notamment chez les femmes. Cela s’explique par le manque de ressources humaines dans ce domaine bien précis. En effet, selon un expert de la santé qui va publié un livre sur cette question en apportant des réponses aux 100 questions que se posent les femmes en état de grossesse, «le Sénégal compte en effet environ 125 gynécologues obstétriciens pour quelques 12 millions d’habitants». Ce qui constitue une hécatombe de la maternité au Sénégal.


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Février 2010 à 17:05 | | 2 commentaire(s)|

125 gynécologues pour 12 millions d’habitants :  Les raisons de l’hécatombe de la maternité au Sénégal
Le taux de mortalité maternelle et infantile reste élevé au Sénégal. Les statistiques du ministère de la santé et de la prévention font état de 401 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes. Dans ce même registre, 61 cas de décès de nourrissons sont enregistrés pour 1000 naissances vivantes. Et à côté de des chiffres effrayant, il se pose un véritable problème d’insuffisance de ressources humaine. Le Sénégal compte en effet environ 125 gynécologues obstétriciens pour quelques 12 millions d’habitants. Face à cette situation, il est important de mettre à la disposition des populations des informations moins techniques et accessibles pouvant sauver des vies entre la grossesse et l’accouchement. C’est dans cette optique que le Dr Cheikh Atab Badji membre de l’association internationale Mère-Enfant se propose d’apporter à titre de contribution dans la lutte contre l’hécatombe de la maternité, en donnant les réponses aux 100 questions que se posent les femmes lors de leur première grossesse dans un livre. Une œuvre dédiée à feue Mama Awa Yally du journal « Le POPULAIRE », que le Dr Cheikh Atab Badji mettra à la disposition des populations, des autorités étatiques et des acteurs de la société civile engagés dans le combat contre la mortalité maternelle et infantile. Ce livre sera disponible dés ce Lundi 15 Février.

leral.net



1.Posté par le 15/02/2010 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une autre manière criminelle de limiter les naissances.

2.Posté par Ahmed le 17/02/2010 01:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'état se fiche de la santé des populations tout ce qui leur intéresse c'est la politique rien d'autre

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image