Leral.net | S'informer en temps réel



13 choses que tous les hommes devraient savoir à propos des femmes enceintes... Si vous tenez à la vie, ceci est pour vous !

le 29 Novembre 2014 à 15:19 | Lu 1039 fois

13 choses que tous les hommes devraient savoir à propos des femmes enceintes... Si vous tenez à la vie, ceci est pour vous !
Je ne suis pas un expert pour comprendre les femmes enceintes. Ça, c’est dit. Même pour les femmes en général, j’ai du mal. En fait, je suis à peu près tout le contraire d’un expert… une sorte d’anti-expert, en somme. Mais je dois dire que je me suis planté tellement de fois, que je crois bien avoir déjà fait toutes les erreurs qu’il était possible de faire. De ce fait, je parle en connaissance de cause, en ce qui concerne les choses à éviter… 

Voici les 13 choses dont il faut absolument se souvenir. 

1. Nourrissez-la constamment. 

Tout le monde le sait : la nourriture est une chose très importante pour la femme enceinte. Mais ce que le malheureux profane ne sait pas, c’est que là, c’est vraiment du sérieux. Quand elle vous dit qu’elle a faim, c’est qu’elle a VRAIMENT faim. Nourrissez cette femme immédiatement, sinon c’est vous qu’elle risque de manger ! Sachez que si elle a faim, ça ne veut pas dire qu’elle a hâte du dîner que vous aviez prévu dans une heure. Ça veut dire que vous devez lui donner un truc à manger, tout de suite avant de partir au resto. Et lui donner encore à manger dans la voiture. Si vous échouez et que vous ne parvenez pas à lui fournir des vivres de manière rapide et efficace, vous allez vous faire engueuler (au mieux) et vous pourriez finir aux urgences (au pire). Mettez-vous cela tout de suite en tête : Pendant ces neuf mois, vous êtes un distributeur de bouffe ambulant, et vous n’avez absolument pas le droit à l’erreur. 

2. Au sujet de la bouffe : ce qui est à vous est à elle, ce qui est à elle n’est certainement pas pour vous

Si vous vivez avec une femme enceinte, il y a de fortes chances pour que cela fasse déjà quelque temps que vous vivez ensemble. Vous partagez tout, vous faites les courses en commun, vous vivez en communion parfaite etc… Eh bien, en ce qui concerne la nourriture, désolé de briser cette image d’Épinal, mais sachez qu’il y a un gros changement. Si vous mangez de la nourriture qui est à elle (ou bien de la nourriture que vous avez acheté pour vous mais qu’elle s’est en quelque sorte accaparée), elle vous tuera. Enfin, elle ne vous tuera pas, mais vous allez tellement vous faire insulter que vous auriez préféré qu’elle mette un terme à votre vie tout de suite. La rage terrible d’une femme enceinte qui ne retrouve plus sa barre de chocolat est une des choses les plus effrayantes en ce bas monde. Ne faites pas cela. 

3. Apprêtez-vous à prendre du poids. 

Vous avez remarqué ? On ne fait que parler de bouffe. Normal : à un moment donné, il lui viendra des envie de choses bien précises. A un moment elle voudra du chocolat et des pizzas, à un autre moment ce sera de salade de fruit dont elle aura envie… Mais quoi qu’il en soit, l’un des effets secondaires de la gestation, c’est la prise de poids du futur papa. Oui, les hommes prennent du poids dans ces circonstances eux-aussi. Tout simplement parce que vous devrez l’aider à finir son assiette, dans les cas où elle aura eu les yeux plus gros que son ventre (qui est déjà en train de grossir à vue d’œil, d’ailleurs). Alors faites attention, sinon on va croire que c’est vous qui êtes enceinte ! 

4. Vous n’avez pas besoin de lui rappeler qu’elle a pris du poids.

Elle est enceinte, et les femmes enceintes prennent du poids, c’est un fait. Même si vous trouvez ça mignon, que vous êtes submergé de tendresse et transi d’amour, et que pour vous, la vision de sa petite brioche est la chose la plus adorable qui soit… Si vous lui dites cela, même si ça part d’une bonne intention, vous risquez de vous prendre une gueulante. 

5. Le fait que la grossesse agisse sur son cerveau est tout à fait vrai.

Cela peut vous sembler être une chose convenue, un mythe créé de toutes pièces par les médias… Mais sachez que ce phénomène est bien réel. Cela commence avec des choses de tous les jours, par exemple elle cherchera ses lunettes alors qu’elles sont sur sa tête. C’est mignon. Puis, cela évolue et vous vous retrouvez avec la porte du garage ouverte alors qu’il fait moins 15° dehors, et le rez-de-chaussée est complètement gelé. Elle oubliera plein de choses, alors soyez vigilant. 

6. Dites adieu au sens de l’humour

La bonne nouvelle, c’est qu’elle a un bébé dans le ventre. La mauvaise nouvelle, c’est que pour l’instant, il n’y a pas assez de place en elle pour contenir à la fois le bébé ET son sens de l’humour. Si vous aimez bien jouer au plus malin, sachez que c’est extrêmement troublant. Et votre humour si unique sera beaucoup moins apprécié si elle porte ce petit parasite dans son ventre. Vos blagues tomberont dans l’oreille d’une sourde—ou bien dans l’oreille d’une meurtrière en puissance, vous voilà averti. 

7. Dites adieu au sexe, aussi.

  Écoutez-moi bien : vous allez être frustré sexuellement, préparez-vous à cela. Elle aura d’autres choses en tête, et votre libido en fera les frais. Les trois premiers mois sont les pires, car c’est là qu’elle subira le plus et qu’elle se sentira le moins bien. Dans ces conditions, elle fait ce qu’elle peut pour s’empêcher de vomir de bon matin (parfois le soir aussi) donc le fait que vous vous sentiez “rejeté” ou “en manque de tendresse” ne lui fera ni chaud ni froid. Alors “prenez-vous en main” (si j’ose dire), plantez des arbres— bref,  faites ce que vous avez à faire. Courage, dans les derniers mois elle fera peut-être l’amour avec vous dans l’espoir que cela déclenche des contractions. Je ne sais pas si cela fonctionne vraiment, en tout cas priez pour qu’elle ne perde pas les eaux de cette manière... 

8. Oui, ses seins sont plus gros. Non, vous ne pouvez pas les toucher.

Tant qu’on parle de sexe, laissez-moi vous parler un peu de la chose la plus cruelle que la nature n’ait jamais inventée. Quand une femme porte un enfant, elle est belle. Ce n’est pas non plus une légende urbaine, ses cheveux seront plus beaux, ses ongles aussi et son corsage...aussi. Les boutons de son chemisier sauteront et sa paire de seins enflera comme dans un magazine Playboy. Le seul problème, c’est que vous n’avez pas le droit de les toucher. C’est comme quand vous allez dans une animalerie et que vous voyez plein de petits chatons et chiots tout mignons derrière la vitre, sans pouvoir les caresser. Si vous vous essayez à mettre la main au panier, vous risquez de vous prendre la plus belle tarte de votre vie, vous voilà prévenu. 

9. Votre pénis ne peut pas éborgner votre bébé.

Tenez-vous le pour dit—votre pénis n’aura absolument aucun effet sur votre futur bébé. Vous avez compris ? Que vous soyez bien membré ou non, peu importe, votre engin ne va pas faire peur à votre bébé et il ne va certainement pas venir lui taper sur le front. Outre cela, si vous osez émettre un doute à ce sujet, vous déclencherez un rire hystérique chez votre partenaire. Et il n’y a rien de plus démoralisant qu’une conversation qui combine à la fois votre pénis et un grand rire moqueur, du moins c’est ce qu’on m’a toujours dit… 

10. Vous serez remplacé par des oreillers.

Vous avez vidé votre porte-monnaie pour vous offrir un matelas ultraconfortable ? Un lit à mémoire de forme avec des oreillers tout doux qui vous donnent l’impression qu’un millier de petits anges vous font un massage tandis que vous vous endormez douillettement après une journée éprouvante ? Bien, j’espère que vous avez aussi investi dans un bon canapé, parce que c’est là que vous allez probablement être relégué. Et ce n’est pas parce que son ventre est si gros qu’il prend toute la place : c’est les oreillers. Eh oui, les oreillers. Vous allez être remplacé par au moins 37 oreillers qui seront ses compagnons de nuit favoris. 

11. Ne la traitez pas comme si elle était en sucre.

Beaucoup d’hommes -- moi y compris -- ont tendance à être trop protecteurs. Mais quand il y a un bébé en plus (votre bébé, qui plus est !), votre instinct de protection monte tout de suite d’un cran. Vous ne voulez pas la laissez porter le sac des courses, ouvrir la porte, porter des objets un peu trop lourds… Pour votre défense, je sais bien que vous ne faites pas cela parce que vous pensez qu’elle est incapable de le faire elle-même, mais plutôt parce que vous commencez à vous angoisser pour rien et que vous avez vraiment peur qu’il lui arrive la moindre chose. Et c’est là qu’elle vous dit “JE NE SUIS PAS EN SUCRE, TU VEUX PAS ME LÂCHER, DIS ?” Oui, c’est dur. 

12. Les femmes enceintes sont des grosses feignasses. 

Attention, on touche un point sensible. Après tout, comprenez-les : elles portent une nouvelle vie au fond d’elles, elles sont en train de travailler dur intérieurement pour fabriquer un nouvel être humain dans leur ventre… Mais si vous avez la (mauvaise) habitude qu’elle fasse tout dans la maison, cela va vous faire tout drôle (et c’est bien fait pour vous !)  Et de toute façon... 

13. Vous n’avez absolument  pas le droit de vous plaindre. 

Vous savez la meilleure ? Toutes les choses de cette liste -- TOUTES... Ne vous avisez même pas d’en faire mention à votre femme, si elle est enceinte. Même si elle n’en fiche pas une, qu’elle vous prive de câlins, qu’elle ne vous laisse pas toucher se seins, qu’elle dort avec le Peuple des Oreillers, qu’elle ne se rappelle plus de rien et qu’elle mange comme un goinfre, ce n’est pas grave. Elle est enceinte. Elle porte votre enfant. Ce qui veut dire que vous n’avez pas d’autre droit que celui de vous taire, car tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous. Non mais sans blague, imaginez-vous deux minutes en train de vous plaindre, et la réponse qui sera la sienne. Probablement un truc du genre : “La vaisselle ? Tu te plains à cause de la vaisselle ? J’ai un bébé de la taille d’une pastèque dans le ventre, que je vais devoir faire sortir je ne sais pas trop comment... ET TOI, TU TE PLAINS DE QUOI DÉJÀ, AU JUSTE ??”