Leral.net | S'informer en temps réel



15 choses insoupçonnées qui nuisent à votre sommeil

le 8 Octobre 2015 à 10:13 | Lu 951 fois

On sait déjà qu’il y a certaines choses qui peuvent nuire à notre sommeil, comme de la musique forte ou une luminosité trop forte. Par contre, comme vous le verrez dans cet article, une foule d’autres choses, souvent insoupçonnées, peuvent littéralement gâcher votre sommeil.


Vous mangez n'importe quand

 

On sait déjà qu’il y a certaines choses qui peuvent nuire à notre sommeil, comme de la musique forte ou une luminosité trop forte. Par contre, comme vous le verrez dans cet article, une foule d’autres choses, souvent insoupçonnées, peuvent littéralement gâcher votre sommeil.

 

Vous ne décompressez jamais

Si vous passez la journée stressée et que vous ne vous accordez pas de temps à la maison pour décompresser, c’est sûr que vous aurez de la difficulté à avoir un sommeil réparateur. La professeure associée à l’école de médecine de Harvard, Karen Carlson, soutient que le stress est un stimulant et qu’il active des hormones qui agissent contre le sommeil. Même si vous êtes stressé dans la journée et pas le soir, ça peut finir par déranger votre sommeil. Elle recommande de faire quelques exercices de relaxation et de diminuer le stress durant le jour.

 

Vous souffrez du syndrome des jambes sans repos

Le syndrome des jambes sans repos se caractérise, selon la Fondation Sommeil, par une envie très forte de bouger ses jambes quand on se trouve dans notre lit ou en situation de repos. Les personnes qui en souffrent ont de la difficulté à s’endormir rapidement et passent des nuits difficiles. Cette maladie est plus commune que l’on croit, car 5 à 10 % des gens en seraient atteints.

 

Votre téléphone dort avec vous
Beaucoup de gens laissent leur téléphone intelligent sur leur table de chevet quand ils dorment. Malheureusement, ce geste peut être très néfaste pour le sommeil. En effet, la petite lumière bleue qui clignote peut empêcher la production de mélatonine, l’hormone du sommeil, en plus de perturber votre rythme circadien. Résultat : votre sommeil ne sera plus aussi réparateur qu’avant.

 

Il y a trop de distractions dans votre chambre à coucher

La chambre à coucher n’est pas le meilleur endroit dans la maison pour mettre un ordinateur ou une télévision. Ce sont des sources de distraction qui pourront vous empêcher de trouver le sommeil en favorisant l’activité du cerveau. Or, pour passer une bonne nuit de sommeil, votre cerveau n’a pas besoin d’être aussi actif. Votre chambre devrait donc contenir le moins de sources de distraction possible. Si vous n’avez pas le choix d’installer un ordinateur à proximité de votre lit, essayez de ne pas vous en servir juste avant d’aller vous coucher.

 

Vous souffrez d'allergies

Le rhume des foins est très désagréable, mais saviez-vous qu’il pouvait nuire à votre sommeil? En effet, selon une étude de 2013 de l’Asthma and Allergy Foundation of America, 59 % des gens atteints de rhinite allergique ont indiqué souffrir de troubles du sommeil.

 

Vous faites des siestes dans l'après-midi

Faire des siestes dans l’après-midi peut être réparateur pour bien des gens. En revanche, la National Sleep Foundation croit que les siestes ne conviennent pas à tous. Chez certaines personnes, une sieste peut déranger leur rythme circadien, ce qui peut provoquer des insomnies.

 

Vous avez changé d'horaire de travail ou vous avez un horaire irrégulier

Si vous avez un nouvel horaire de travail qui vous oblige à travailler plus tôt ou plus tard, ça peut nuire à votre sommeil. Votre rythme circadien, qui est un peu votre horloge interne, peut être perturbé par des changements aussi importants, selon la Mayo Clinic. Ça peut également se produire si vous avez un horaire irrégulier qui vous demande de travailler à la fois de jour, de soir et de nuit. C’est comme si votre corps ne pouvait jamais trouver un « horaire fixe ».

 

 

 

Vous dormez la fenêtre grande ouverte en plein hiver

À l’inverse, ça ne sert pas à grand-chose de dormir avec les fenêtres grandes ouvertes en plein hiver et de fermer le chauffage. Si vous avez trop froid, vous passerez une nuit agitée et aurez beaucoup de difficulté à obtenir un sommeil réparateur. Il peut faire frais dans votre chambre, mais comme le dit si bien l’expression : trop, c’est comme pas assez.

 

Vous dormez sous une tonne de couvertures

La température joue un rôle primordial quand vient le temps de s’endormir. Notre température corporelle perd environ la moitié d’un degré quand on s’endort. Or, si vous avez trop chaud parce que vous dormez sous une tonne de couvertures, vous ne pourrez jamais perdre cette chaleur.

 

Vous faites de l'exercice avant d'aller vous coucher

Si les études ont déjà confirmé que l’exercice pouvait aider à trouver le sommeil, car il aide les hormones du sommeil, comme la mélatonine, à être plus efficaces, faire de l’exercice juste avant d’aller se coucher peut provoquer une situation inverse. En effet, votre jogging ou votre séance de musculation peut avoir un effet stimulant, ce qui vous empêchera d’avoir une bonne nuit de sommeil. Le mieux, c’est de s’entraîner le matin pour aider votre rythme circadien.

 

Vous lavez vos draps avec du détergent au citron

Le citron est souvent associé à la propreté. Cependant, ce fruit est connu pour faire hausser les niveaux d’énergie, en plus d’accroître votre stimulation mentale. En effet, une étude japonaise de 2006 avait trouvé que des rats exposés à l’odeur du citron avaient pris plus de temps à s’endormir que les autres. Peut-être que la concentration de citron dans votre détergent n’est pas suffisante pour nuire à votre sommeil, mais si vous avez remarqué depuis peu que vous avez des nuits agitées sans raison, peut-être que le problème vient de là...

 

Vous utilisez votre lit pour autre chose

Votre lit est le temple du sommeil. Si vous vous mettez à l’utiliser pour travailler avec votre ordinateur portable, regarder la télé ou parler au téléphone, inconsciemment, vous pourrez lui donner d’autres fonctions qui finiront par gâcher votre sommeil. En effet, vous n’associerez plus votre lit uniquement au sommeil, mais à des activités qui vous gardent éveillé.

 

Vous mangez trop

Se coucher le ventre vide peut vous empêcher de bien dormir. À l’inverse, trop manger n’est pas non plus bon pour votre sommeil. Pour mettre toutes les chances de votre côté, attendez de deux à trois heures entre le moment où vous soupez et le moment où vous allez au lit.

 

Vous êtes un amateur d'oranges

Manger une orange dans la soirée n’est peut-être pas la meilleure chose à faire. La professeure Karen Carlson de l’Université Harvard suggérait de ne pas consommer d’agrumes avant d’aller au lit. Ceux-ci peuvent notamment vous donner des brûlures d’estomac, ce qui peut gâcher votre nuit.

 



Plus de Télé
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 23:54 Selfie version singe, appréciez!!