Leral.net | S'informer en temps réel



15 choses que tous les papas qui ont des petites filles devraient absolument savoir.

le 2 Février 2015 à 08:15 | Lu 1299 fois

15 choses que tous les papas qui ont des petites filles devraient absolument savoir.
« Tu vas morfler quand elles seront ado. » « T’es entouré de femmes, toi ! » « Qu’as-tu fait pour mériter ça ? » 

Etant papa de quatre filles (pour notre défense, on a aussi un petit garçon), j’entends ce genre de remarques quasiment tous les jours. Même si c’est souvent dit sur le ton de l’humour, je ne peux pas m’empêcher de ressentir une certaine peine pour eux : Ils ont absolument tout faux. 

Avoir des filles est l’une des plus grandes joies que je puisse imaginer. On a un petit dicton dans notre famille, qui dit : « je t’aime aujourd’hui plus encore que ce que je t’aimais hier. » Elever des petites filles est un privilège, pas un fardeau. 

Bien sûr, il me reste certainement beaucoup de choses à apprendre, mais voici 15 choses que j’ai appris en ayant des petites nanas dans mon foyer au cours de ces 11 dernières années. 

1. Elles a besoin d’être aimée. Plus encore qu’elle ne désire les choses que vous pouvez lui acheter, ou bien les choses que vous pourriez lui apprendre, elle veut que vous lui donniez tout votre amour. Personne d’autre sur cette terre ne peut assumer votre rôle en tant que papa. Votre fille vous oubliera peut-être parfois, elle fera de grosses erreurs, peut-être même qu'elle sera fâchée avec vous pendant un certain temps. Mais ne la laissez jamais, jamais douter de l’amour que vous ressentez pour elle. Regardez-la dans les yeux, et dites-lui que vous l’aimez. Beaucoup de fois. 

2. Vous aurez une influence sur son futur partenaire. Ça fait peur, mais l’homme que vous êtes et que vous serez avec elle aura un impact direct sur l’homme qu’elle recherchera pour être son compagnon pour le reste de sa vie. Pendant des années, ma troisième fille m’a supplié de me marier avec elle « pour quand elle sera plus grande ». J’ai dû lui expliquer que j’étais déjà marié à sa formidable maman. Mais gardez à l’esprit qu’elle cherchera peut-être une personne comme vous plus tard. Soyez celui que vous aimeriez voir prendre soin d’elle. 

3. Écoutez sa musique. Cela peut sembler compliqué à certains parents de mettre la radio à fond dans la voiture pour écouter Tailor Swift ou One Direction… Bien sûr, je n’écouterais jamais ça de moi-même. Mais quand je vois que cela illumine leur visage, cela me rend heureux. 

4. Elle regarde comment vous traitez sa maman. Si vous ne deviez lire qu’une seule chose dans toute cette liste, alors faites que ce soit celle-là ! L’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour votre fille, c’est d’aimer sa maman de tout votre cœur. Et je pense d’ailleurs que cela est vrai peu importe le sexe de votre enfant d’ailleurs. Il est facile de se focaliser totalement sur les enfants, de courir d’une activité à l’autre. Mais se battre pour son mariage et faire du bonheur du couple une priorité absolue en est une autre. Dans ma vie, les moments où j’ai perdu un peu ma femme de vue et où notre relation semblait perdre un peu de sa saveur étaient également les moments où nos enfants avaient le plus de problèmes. Je ne pense pas que c’est une simple coïncidence. Aimez votre femme, réservez-lui une partie de votre temps, emmenez-la sortir avec vous, et montrez à vos enfants ce que signifie le bonheur de vivre à deux. 

5. Ne vous éloignez pas d’elle alors qu’elle grandit. Même quand elle approche de l’adolescence tant redoutée. Les pères regrettent souvent après de ne pas s’être assez rapprochés émotionnellement de leurs filles pendant qu’elles étaient adolescentes. Bien sûr, c’est une période difficile et vous serez forcément un peu mal à l’aise. Elle aura ses règles, ses premiers copains, elle commencera à se raser… Je veux que mes filles sentent que je les aime autant quand elles auront 15 ans que quand elles auront 5 ans. Ne disparaissez pas de leur horizon juste parce que leurs émotions et leurs corps commence à changer. 

6. Apprenez-lui à faire des pompes. Des vraies pompes. Mes filles ne sont pas des mauviettes. Elles jouent au football et au hand et elles donnent tout ce qu’elles ont. Elles pensent que « tirer comme une fille » est un compliment, pas une insulte. Et ne me prenez pas pour un espèce de forcené du sport qui se croit dans Rocky Balboa… car plus encore que leur force physique, c’est leur force mentale qui m’importe. Je veux élever des filles fortes, comme leur maman. Dans un monde où la féminité est ramenée bien trop souvent aux robes de princesses et aux princes charmants, mes filles savent se battre bec et ongles. 

7. Créez-lui des souvenirs. Un ami m’a une fois défini le rôle de parent comme celui de « réalisateur en chef de souvenirs de la maison ». C’est un peu morbide de raisonner ainsi, mais disons-le tout net, il me reste certainement un peu moins de 50 ans à vivre sur cette planète. Ce n’est pas très long quand on y réfléchit, et c’est pour cela que cela compte beaucoup de faire des choses dont elles se souviendront. Alors faites ensemble des choses dont elle se souviendra, et pour lesquelles elle se souviendra qu’elle était avec son papa. 

8. Apprenez-lui qu’il n’y a pas qu’elle qui compte. Quelque chose d’incroyable change en nous quand nous réalisons que non, l’Univers tout entier ne tourne pas autour de notre petite personne. Montrez-lui que la vie mérite d’être vécue à plusieurs. Qu’il faut savoir se donner aux autres. Faire passer les autres avant soi, parfois. Et à ne pas toujours vouloir avoir raison. 

9. Venez à ses fêtes ou bien à ses spectacles. En tant que pères de jeunes enfants, nous sommes parfois en train de construire encore une carrière professionnelle en même temps. Ce n’est pas possible de le faire absolument à chaque fois, mais faites quand même l’effort. Même en admettant l’hypothèse que la danse classique ne soit pas réellement votre tasse de thé, et que vous préféreriez regarder un bon match de foot plutôt que de voir une version du Lac des Cygnes interprété par des enfants de 6 ans. Levez-vous de votre siège, hurlez et applaudissez à tout rompre comme vous le feriez pour votre équipe préférée ! 

10. Proximité n’est pas toujours égal à présence. Je plaide coupable parce que j’oublie souvent cela, moi aussi. Le simple fait que vous soyez là ne veut pas forcément dire que vous êtes « vraiment » là. Surtout dans cette époque d’information et de divertissement continu. Éteignez votre smartphone, ou bien mettez-le dans une autre pièce. Votre fille n’en a rien à cirer de votre feed twitter, de vos messages de groupe ou de vos mails. Elle veut juste passer du temps avec vous. Jouer avec vous. Bref, être avec vous. 

11. Faites-lui ses ongles, coiffez-la. Ma femme fait cela çç fois sur 100, mais je mets un point d’honneur à prouver à mes filles que papa est tout à fait capable de faire une tresse ou une queue de cheval qui déchire. Et je peux manier le vernis à ongles comme un pro. Après tout, elles ont peint mes ongles à moi tant de fois que je n’arrive plus à les compter, c’est normal que je leur retourne la faveur ! Bref : montrez à votre fille qu’un homme peut être doux. 

12. Sortez avec elle. J’aimerais pouvoir affirmer que je fais cela tous les jours, mais même une fois de temps en temps c’est mieux que rien. Sortir avec votre fille est d’une importance capitale, car vous lui montrez comment un homme doit traiter une femme. Vous pouvez dire de moi que je suis vieux-jeu, mais quand je sors avec mes filles, je leur ouvre les portes, je les regarde dans les yeux et je leur fais sentir qu’elles valent de l’or. Et parfois il ne suffit pas de grand-chose : Une promenade autour du pâté de maisons. Une petite ballade à bicyclette. Aller prendre une glace. Pas besoin d’en faire des tonnes mais l’important, c’est d’y penser. 

13. Son cœur sera toujours infiniment plus beau que son apparence. Devinez quoi ? C’est votre job en tant que papa de dire à vos filles, et de leur rappeler un milliard de fois que c’est ce qu’elle a à l’intérieur qui la fera aller loin dans la vie. Il est difficile d’élever des petites filles dans ce monde dans lequel les apparences comptent tant, mais elles ne doivent surtout pas se résigner à penser que pour être belle, elles doivent impérativement être très minces, et dévoiler le plus de peau possible lorsqu’elles rentrent dans une pièce. 

14. Profitez. Elle vous appelle « papa ». Profitez de ce rôle et de tout ce que cela signifie—le temps passe à une vitesse folle. 

15. Demander pardon. J’oublie souvent beaucoup de choses, parfois sans le réaliser. Je fais de mon mieux. Vous aussi, j’en suis certain. Mais quand je fais une erreur, quand je la blesse, quand mes intentions étaient meilleures que mes actions, j’apprends à lui demander son pardon. Pas simplement lui demander des excuses l’air de rien, mais une rédemption sincère. Il faut savoir admettre que l’on ne pourra jamais être parfait, et lui expliquer que malgré cela, vous l’aimez plus que tout au monde. Elle vous pardonnera pour cela. 

Vous qui êtes papa, votre rôle est précieux ; Si vous avez une fille, aimez-la de tout votre cœur !