leral.net | S'informer en temps réel

164 déclarations d'opérations suspectes reçues en 2015 par la Centif (Rapport)


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Mars 2017 à 11:50 | | 0 commentaire(s)|

Dans son rapport annuel (2015) , la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) révèle avoir reçu 164 déclarations d'opérations suspectes. Ces déclarations proviennent des banques (141), des institutions financières décentralisées (4), des services financiers postaux (15), des notaires (4) et des structures assujettis (2), renseigne le document.

Dans le traitement des Déclarations d'opérations suspectes (Dos) et la collecte d'informations nécessaires à la conduite des investigations, la Centif a adressé trente-neuf ( 39) demandes à des cellules étrangères de renseignement financier. Dans le sens inverse, seize (16) requêtes ont été reçues des structures homologues. Au niveau national, trois cent trente-sept (337) demandes ont été transmises aux entités déclarantes elles-mêmes et à des personnes ou structures des secteurs public ou privé afin de disposer d'informations additionnelles relatives à des Dos traitées durant la période sous revue.

Après avoir reçu les Dos, la Centif a fait des investigations. Et à l'issue du traitement, soixante-neuf (69) dossiers d'enquête, constitués de quatre-vingt-sept (87) Déclarations d'opérations suspects ont été finalisés.

Après examen par la Commission ad hoc composée de six membres de la Centif, les dossiers ont connu les sorts ci-après: Seize (16) dossiers, dans lesquels des indices de blanchiment de capitaux ont été décelés, ont fait l'objet de rapports adressés au procureur de la République près le tribunal de Grande instance de Dakar, quarante-neuf (49) dossiers ont fait l'objet de classements sans suite, en l'absence d'éléments permettant de confirmer les soupçons ayant motivé la saisine de la Centif. Les investigations se poursuivent en ce qui concerne les quatre (4) cas résiduels.

La Centif a aussi fait un suivi des décisions prises en 2015 concernant les rapports qu'elle a adressés à la justice. Au cours de l'année, le Doyens des juges d'instruction a pris une ordonnance portant modification de garde et de désignation d'un nouveau gardien en exécution de laquelle, une somme globale de 1 312 000 000 FCfa, objet de de déclarations de soupçon traitées par la Centif, a été transférée d'une banque sénégalaise vers la Caisse des dépôts et de consignations. Cette mesure conservatoire garantit l'indisponibilité des fonds dans l'attente du jugement des dossiers qui s'y rapportent.
(Source: L'Observateur)








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image