leral.net | S'informer en temps réel

1er Salon international de l'habitat de Dakar : "D'ici à 30 ans, plus d'un Sénégalais sur deux sera citadin", selon Mahammed Boun Abdallah Dionne

Dakar abrite, depuis ce matin, le premier Salon international de l'habitat de Dakar placé sous le thème : "Contribution du Plan Sénégal Émergent (Pse) à l'accès au logement". Ce grand rendez-vous de 3 jours, une première en Afrique, regroupe les acteurs nationaux et ceux de la sous-région autour d'ateliers et d'expositions sur la construction, le financement et l'architecture. De l'avis du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, les autorités publics du continent font face une croissance sans précédant des villes.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Mars 2016 à 16:13 | | 1 commentaire(s)|

1er Salon international de l'habitat de Dakar : "D'ici à 30 ans, plus d'un Sénégalais sur deux sera citadin", selon Mahammed Boun Abdallah Dionne
Transformer le déficit de logement en opportunité économique. Voila la mission du Pse dans le secteur de l'habitat. Dans cette dynamique, le Sénégal accueille le 1er Salon international de l'habitat, dont la cérémonie officielle à été présidé par le Premier ministre. Une rencontre d'échanges et de partage entre les acteurs du secteur de l'habitat, nationaux et étrangers, sur les aspect liés au foncier, à la fiscalité, à la production de matériaux de construction et équipement de bâtiment.

A en croire le chef du gouvernement, figurant parmi les six point prioritaire du Pse, le domaine de l'habitat au Sénégal et dans le continent africain constitue une préoccupation majeur pour les autorités publiques. Passé de 23% en 1960 à 45,2% en 2013, le taux d'urbanisation du Sénégal est estimé d'ici à 2030 à 52,55%, selon les prévisions. Cette urbanisation rapide est dû à la croissance interne des populations des villes et à l'exode rural vers les centres urbains mieux dotés en services sociaux de base. Une situation qui entraîne, selon le Boun Abdallah Dionne, un déficit en logement que le président de la République veut transformer, à travers le Pse, en opportunité économique.

Ainsi, pour combler le déficit en logement du Sénégal, estimé à 300 milles unités d'habitations, l'Etat du Sénégal entend créer des emplois directs et indirects dans sa politique de renouveau urbain et d'amélioration du cadre de vie. "Le chef de l'Etat a décidé de transformer en opportunité économique notre déficit en logement grâce à une politique hardi de renouveau urbain et d'amélioration du cadre de vie. Le développement de l'habitat constitue, en effet, un puissant moteur de croissance économique et de compétitivité à long terme , grâce aux emplois directs et indirects créés à l'impact du secteur du bâtiment. L'habitat figure en bonne place dans les secteurs prioritaires du Pse".

Le ministre de l'Habitat, du Renouveau urbain et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr, a, pour sa part, souligné que le Président Macky Sall a mis en place les pôles urbains pour équilibrer l'"armature urbaine" avec la création, dans son ministère, de commissions d'agrément pour accélérer l'offre d'habitat et diminuer le coup de sorti pour les promoteurs privés.

Saly Sagne
(Stagiaire)






Hebergeur d'image