Leral.net | S'informer en temps réel



20 bonnes raisons de rompre

le 16 Septembre 2015 à 10:12 | Lu 1046 fois

L’amour, c’est beau… tant qu’il est bien vivant! Parfois, il se transforme. D’autres fois, il s’effrite. Même si c’est difficile, il faut parfois voir la réalité en face et prendre conscience que votre relation ne mène nulle part.


Voici 20 bonnes raisons de rompre et de vous remettre en chasse du prochain grand amour.

 

LA JALOUSIE.

Vivre avec une personne jalouse devient peu à peu intolérable jusqu’à ce que vous décidiez de rompre. Et c’est une excellente raison! La jalousie ronge l’amour. Vous ne pourriez pas être heureux.

L’INFIDÉLITÉ.

Surmonter une infidélité exige de rebâtir la confiance en l’autre ce qui n’est pas une mince tâche. Si vous ne vous en sentez pas capable, il est préférable de rompre que de vivre dans l’incertitude.

LE CONTRÔLE.

Un être possessif étouffe l’amour qui a pu exister entre vous. La flamme qui manque d’air et d’espace s’éteint et meurt. C’est la fin de votre couple.

LE PLAISIR PERDU.

Vous vous plaisez bien, vous n’avez pas de chicanes mémorables, mais vous n’avez pas de plaisir avec votre partenaire. Cette raison – qui paraît bien simple – est amplement suffisante pour désirer mettre un terme à votre relation.

LA NON-COMPLICITÉ SEXUELLE.

Soyez franc : il faut qu’il y ait une complicité sexuelle pour qu’un couple s’épanouisse. Autrement, c’est la catastrophe et cela vous mène jusqu’à la rupture.

LES RÊVES DIFFÉRENTS.

Vous rêvez de voyager et votre partenaire est plutôt casanier. Il souhaite vivre à la campagne et élever des poules alors que vous lorgnez l’acquisition d’un loft en plein centre-ville. Se pourrait-il que vos rêves ne soient pas les mêmes? Si c’est le cas, il vaudrait mieux en discuter et peut-être se séparer, au lieu de renoncer à ce qui vous tient vraiment à cœur.

LA PEUR DE L’ENGAGEMENT.

Si un des partenaires est prêt à s’engager plus sérieusement alors que l’autre n’en a pas envie, il s’installera un décalage entre les deux. Ce dernier risque de provoquer un jour ou l’autre une rupture. Personne ne peut vivre en « attendant » trop longtemps.

PRIORITÉ VARIABLE.

Vous passez toujours en deuxième, voire en troisième ou quatrième position? Ça suffit! Vous n’êtes pas figurant dans votre vie et posez un geste. Rompre peut vous aider à vous prioriser!

LA FIN DE L’AMOUR.

La passion du début laisse place à une autre forme d’amour. Mais si vous ne ressentez plus rien ou si vous avez envie de lâcher la main de l’autre, il est temps de rompre.

LE FAUX ÉQUILIBRE.

 

 

Dans la tirelire des souvenirs d’une relation épanouie, il devrait y avoir plus de bons moments que de mauvaises passes. Si vous faites l’évaluation des « plus » et des « moins », que trouverez-vous? Peut-être simplement la preuve qu’il est temps d’arrêter d’idéaliser votre relation.

LE CHOC.

Vous étiez convaincu que votre partenaire était votre idéal jusqu’à ce quelqu’un ou un événement placé sur votre route vous fasse prendre conscience que ce n’est pas du tout ce dont vous rêviez!

LE SOUHAIT DU CHANGEMENT.

Vous avez attendu que l’autre change et rien ne se passe. Peut-être attendrez-vous encore longtemps. Évaluez si vous sentez capable de vivre ainsi encore. Peut-être que le changement serait de vous séparer et vivre chacun comme vous l’entendez.

AMOUR TOXIQUE.

On ne vous traite pas comme il faut? On vous prend pour acquis? Réveillez-vous! Personne n’a le droit de vous humilier, de vous décourager ou de vous faire sentir coupable. Pas plus qu’on ne peut vous contrôler ou vous faire mal physiquement. Fuyez l’amour toxique qui vous cause du mal… et vite!

INCOMPATIBILITÉ DE CARACTÈRE.

Au début de votre relation, vous filiez le parfait bonheur un peu aveuglé par la passion nouvelle. Désormais, vous voyez l’autre sous un autre jour et vous vous apercevez que vos caractères ne concordent pas. Ne persistez pas si vous sentez que c’est sans issue : rompez!

EFFRITEMENT DES SENTIMENTS.
Si votre partenaire vous inspire de la tristesse, du mépris, de la colère ou de l’ennui, c’est que votre amour a subi l’épreuve de l’érosion des sentiments sains.

PAS SUR LE MÊME CHEMIN.

Après quelques années ensemble, vous vous rendez compte que vous n’êtes pas sur la même route. Vous n’avez pas assez vécu et l’idée de vous caser ne vous enchante guère? Possible. Peut-être que vous n’envisagez pas l’avenir de la même façon.

LES CONFLITS.

Fuyez une relation où les conflits s’enchaînent jour après jour. Même si vous entretenez l’espoir d’une accalmie, cette relation est néfaste.

LES COMPROMIS.

Mettre de l’eau dans son vin est nécessaire dans un couple, mais ce n’est pas toujours à la même personne de se conformer aux souhaits de l’autre. Dans une barque, vous devez être deux à ramer, et non seul.

LES ENFANTS.

Le désir d’enfant peut parfois être à la base de certaines ruptures. Il suffit qu’un ne veuille pas d’enfant et que l’autre en veuille à tout prix. En découlent des discussions sans fin où chacun sentira qu’il devra peut-être plier… Mauvais augure. Si vous ne vous entendez pas sur cette cruciale décision, peut-être devrez-vous envisager la rupture, pour que chacun se sente respecté.

NOUVELLE FLAMME.

Vous avez rencontré quelqu’un qui fait battre votre cœur? Vous avez succombé à un coup de foudre que vous n’attendiez pas? Si un nouvel amour se glisse dans votre vie, vous devez avoir l’honnêteté de rompre avant d’entamer cette relation.

gbe24