leral.net | S'informer en temps réel

21ème Fidak: Les riverains partagés inquiets pour leur sécurité

LERAL.NET En attendant la fin de la 21ème édition de la Foire Internationale de Dakar (FIDAK) prévue du 29 novembre au 12 décembre prochain, les riverains des quartiers proches du Centre international du commerce extérieur (CICES) où se tient cet évènement, ne dorment plus que d’un seul œil. Ces habitants de la Foire extériorisent leurs inquiétudes pour leur sécurité face à la profusion des inconnus venus de diverses localités du pays et du monde.


Rédigé par leral.net le Vendredi 30 Novembre 2012 à 18:00 | | 5 commentaire(s)|

21ème Fidak: Les riverains partagés inquiets pour leur sécurité
La 21e édition de la Fidak de Dakar n’enchante pas certains riverains du Centre international du commerce extérieur (CICES). Leurs activités quotidiennes ont déjà subi des changements suite à la profusion par des personnes inconnues venues de divers horizons. D’ici et d’ailleurs. Hier, déjà, date d’ouverture de cette édition, la localité a été "trop animée" par marchands ambulants qui étalent leurs marchandises.

Rencontré à quelques pas de la Gendarmerie de la Foire, en tenue de sport, Ousmane Ndiaye confie: «comme chaque année, à cette période, je suis obligé de revoir mon agenda. J’achète tout ce dont ma femme, mes enfants peuvent en avoir besoin la nuit, avant de fermer la porte de ma maison à partir de 17 heures». Assis devant la porte de sa maison, un quinquagénaire regrette qu'«en cette période, je redouble ma vigilance sur ma famille, je sens qu’on n’est pas en sécurité ».




1.Posté par People le 30/11/2012 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne sais pas si c'est l'idiot de "journaliste" qu'il faut blâmer ou ces habitants qui osent ouvrir la gueule pour se plaindre .

Qui vous a demandé d'aller acheter des terrains du CICES ????

Au Sénégal le ridicule ne tue pas. Ces gens après s'être accaparé du domaine du CICES, sans aucune vergogne, maintenant ils osent se plaindre de leurs voisinage avec la Foire.

c'est plutôt le CICES qui devait se plaindre de votre voisinage indésirable.

2.Posté par Mor le 30/11/2012 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et ceux qui habitent Ouest Foire par exemple en face de la Foire, penses-tu qu'ils soient en sécurité et qu'ils habitent le domaine de la foire ?
C vraiment pitoyable, votre propension à tout critiquer !!!

3.Posté par Kamb's le 30/11/2012 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense au contraire que c'est cet apprenti journaliste qui fait du verbiage . Comme il n'a rien à écrire il raconte des sottises. Tu n'as cité qu'une seule personne et tu oses parler au nom de tous les habitants . Mon vieux!

4.Posté par LEBONSENS le 30/11/2012 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lors de la 1ère foire vers les années 74 ou 75 les batiments de la FIDAK étaient au milieu de nulle part. Tous les habitants autour savaient bien ce qu'ils faisaient en achetant les terrains de la Foire.

5.Posté par Transparency le 01/12/2012 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment le ridicule ne tue pas !!! Est ce que ce sont ces habitants qui doivent se plaindre des soi-disant dommages que leur cause la foire ou bien c'est plutôt le contraire ? Ces gens se sont accaparés des terres du CICES sans vergogne et maintenant ils font les victimes. Et comble du ridicule la plupart de ces gens qui sont pleins aux as ont construit leurs maisons avec l'eau du CICES et se sont branchés sur le réseau hydro-électrique du CICES pendant un bon bout de temps. D'ailleurs il y'a eu tout une semaine où le CICES n'avait pas de l'eau à cause du non paiement de la facture d’eau hé bin figurez-vous qu'à cette même période des camions citernes étaient n train de ravitailler ces riverains ce qui veut dire que ces gens sont toujours branchés sur le réseau du CICES et pompent cette société à petit feu.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image