leral.net | S'informer en temps réel

23 Juin 2011 : J’y étais avec une très grande détermination

Le Sénégal allait basculer dans la monarchie si les députés avaient voté cette loi taillée pour le fils par le père. Sans faiblir, sans nous courber, il fallait mener le combat jusqu’au bout. Finissaient ainsi le dogmatisme et le fatalisme. Ils avaient laissé la place à la résistance populaire et la sauvegarde de ce qui nous restait de démocratie. Cette détermination m’avait guidé tout au long de cette folle et immémoriale journée.


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Juin 2012 à 16:47 | | 1 commentaire(s)|

J’y étais, animée par cette foi inébranlable envers mon peuple et mon pays. J’y avais rencontré des collègues, des camarades du collège et des amis d’enfance que j’avais perdus de vue.

Sur cette place mythique de Soweto nous devions nous battre pour notre liberté. Nous n’avions d’autres armes que nos voix … et nos cailloux. Les dommages matériels étaient énormes, mais nous n’avions pas le choix.

Aujourd’hui en souvenir de ces moments chauds et intenses, je ne pouvais m’empêcher de retourner à cette place. Les images du chaos, de l’affolement d’un régime, d’un peuple dépité ont défilé comme si je revivais ces moments de combats pour la bonne cause.

Chers combattants, un an après cette lutte et le résultat obtenu, il nous doit d’être fier de ce que nous avions fait. Il n’y avait pas d’autres moyens pour libérer le Sénégal des mains de manipulateurs, magouilleurs et traîtres de la République. Nous avions à cet instant briser les chaînes et emprunté la voie de la souveraineté totale acquise définitivement.

C’était à partir de ce moment qu’Abdoulaye avait reconnu sa défaite. Il se savait incapable d’avoir la majorité aux élections présidentielles qui se sont tenues en Février dernier.

Un peuple uni est imbattable et cette leçon nous devons le retenir de même que les gouvernants actuels. Un peuple abusé se rebiffe à chaque fois qu’il se sent dos au mur. La révolte populaire est indispensable dans un semblant de démocratie et dans une autocratie rampante. Macky Sall est alors averti !

Nous devons pour logique regarder toutes les listes pour les élections législatives et ne pas voter les listes où figurent les noms de ces députés qui avaient juré par loyauté à Abdoulaye Wade de voter cette loi. Cela aussi c’est un combat de citoyens responsables.

Vive le Sénégal
Vive la République





Haby Sirah DIA
habysirahdia@yahoo.fr
habydia.blogspot.com



1.Posté par Presi le 23/06/2012 20:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Trés bel article Mme

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image