leral.net | S'informer en temps réel

23 ans après, il raconte la nuit où sa femme lui a coupé le pénis alors qu’il dormait

John Bobbitt n’a rien oublié de cette nuit du 23 juin 1993 et pour cause. Ce soir là, sa femme Lorena lui a coupé le sexe alors qu’il était tranquille­ment en train de dormir. Il lève le voile sur ce doulou­reux épisode qui avait fait le tour du monde à l’époque.


Rédigé par leral.net le Samedi 26 Novembre 2016 à 10:52 | | 0 commentaire(s)|

John Bobbitt
John Bobbitt
Si vous êtes un homme de plus de 35 ans, le nom de John Bobbitt vous évoque très proba­ble­ment quelque chose. En 1993, cet Améri­cain jusque-là sans histoire faisait la une des faits divers du monde entier pour une terrible raison.
Un soir du mois de juin de cette année, sa femme Lorena, prise d’un accès de folie (comme le recon­naî­tra plus tard la justice améri­caine) lui a tran­ché le pénis pendant qu’il dormait, avant de prendre la fuite. Aujourd’­hui âgé de 49 ans, John Bobbitt a raconté à Reelz cette nuit qui l’a rendu à son corps défen­dant célè­bre…

Il se souvient de s’être réveillé en sursaut : « Je ne savais pas qu’elle l’avait coupé. Elle a fait ça si vite et s’est enfuie telle­ment rapi­de­ment… Je crois me souve­nir que je l’avais vue du coin de l’œil sortir de la chambre en courant. Quand j’ai regardé en bas, il y avait du sang partout. J’ai fait un point de pres­sion – je me suis levé et j’ai essayé de mettre mon panta­lon, et de me rendre à l’hô­pi­tal aussi vite que possible ».

Se rendant compte qu’il n’était évidem­ment pas en état de prendre le volant, John Bobbitt a demandé de l’aide à Robby, un de ses amis qu’il héber­geait sous son toit cette nuit-là. « J’ai dû réveiller mon ami pour qu’il me conduise à l’hô­pi­tal : “Debout Robby ! Lève-toi… Il faut que tu m’em­mènes à l’hô­pi­tal. Ma femme m’a coupé.” »
Complè­te­ment à la ramasse, son copain a mis du temps avant de comprendre ce qu’il se passait : « Il a regardé […] et il a vu qu’il y avait du sang partout. On a filé jusqu’à l’hô­pi­tal. On y est arrivé en moins de dix minutes. »
Pendant ce temps, Lorena a fui à bord de sa voiture et s’est débar­ras­sée du membre ensan­glanté de son mari en le jetant par la fenêtre de son véhi­cule. Prise de remords, elle avait prévenu les secours.

Grâce à cet appel, la police a réussi à retrou­ver l’in­ti­mité de John Bobbitt, aban­don­née au milieu d’un champ, et les méde­cins ont accom­pli un vrai petit miracle en lui gref­fant avec succès sa viri­lité un temps perdue. Une opéra­tion si réus­sie qu’il s’est ensuite offert une carrière d’ac­teur de films X. Lorena, de son côté, a passé 45 jours en obser­va­tion dans un hôpi­tal psychia­trique avant d’être remise en liberté. Inutile de préci­ser que John et Lorena Bobbitt ont ensuite divorcé.

source: voici






Hebergeur d'image