leral.net | S'informer en temps réel

3 Questions à Me Ousmane Sèye : "Cette Liberté Provisoire est un véritable médicament pour lui"

Pour l’avocat de Thione Seck, le combat va continuer jusqu’à ce que l’artiste obtienne une liberté totale. Me Ousmane Sèye explique, dans un entretien accordé à nos confrères du journal l’EnQuête, que cette libération va causer moins de stress à son client et cela va se ressentir dur son état de santé.


Rédigé par leral.net le Samedi 13 Février 2016 à 10:34 | | 5 commentaire(s)|

3 Questions à Me Ousmane Sèye : "Cette Liberté Provisoire est un véritable médicament pour lui"
Me Ousmane Sèye, quelle est votre première réaction à la suite de la liberté provisoire dont votre client Thione Seck vient de bénéficier ?

Je confirme que Thione a bénéficié d’une Liberté provisoire (Lp) qui a été accordée par le juge d’instruction du deuxième cabinet, suite à notre demande de mise en liberté provisoire, il y a de cela 5 jours. C’est une décision qui est conforme à la justice. Car en matière pénale, le principe, c’est la liberté et l’exception c’est la détention. Et en ce qui concerne la liberté provisoire, la loi dit « si une personne qui est détenue présente des garanties de représentation et s’engage à respecter toutes les convocations de la justice ; et si sa liberté ne met pas en obstacle la manifestation de la liberté, elle doit bénéficier d’une liberté provisoire ». C’est le cas de Thione Seck qui est régulièrement domicilié, qui a pris l’engagement de se présenter à toutes les convocations de la justice et il a été déjà entendu au fond. Donc, le juge n’a fait qu’appliquer la loi… Il est injuste que Thione Seck continue à être en prison, dans la mesure où il a fait 7 mois et que l’enquête n’avançait pas trop.
Le dossier de Thione intéresse tout le monde, car il n’appartient pas seulement à sa famille, ni au Sénégal, mais au monde entier. Et l’opinion nationale, comme internationale, s’attendait à cette liberté provisoire.
Je vous précise aussi qu’il n’est pas sous contrôle judiciaire. Ce dernier est une liberté qui est accordée mais qui est soumise à certaines conditions pour le déplacement et tout. Ce n’est pas le cas pour mon client qui bénéficie d’une Lp.

Quelle suite allez-vous réserver à cette bataille judiciaire ?

Le dossier n’est pas terminé. Il est en instruction. Et cette dernière va poursuivre son cours. Nous avons gagné une bataille, mais non la guerre. La guerre, c’est prouver l’innocence totale de Thione Seck. Nous nous attelons à cela. Nous voudrons que le juge d’instruction, après la liberté provisoire, prenne une ordonnance de non-lieu pour dire que Thione Seck n’a rien fait. Ou s’il le renvoie devant un Tribunal, que le Tribunal le relaxe purement et simplement, parce que, pour moi, les faits pour lesquels il est poursuivi, ce sont des faits inexistants. Thione Seck est plutôt une victime, il ne peut pas être coupable.

Comment se présente l’état de santé de votre client ?

Il va mieux. Vous savez que le stress aggrave certaines maladies. Aujourd’hui, avec sa liberté provisoire, il aura moins de stress et je vois que cela va jouer sur son état de santé. Et cela l’a un peu revigoré, car il est dans un état de santé parfait. Cette Lp est un véritable médicament pour lui. Le juge a été un docteur pour lui, si je peux m’exprimer ainsi.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image