leral.net | S'informer en temps réel

3e Conférence sur les océans : Le Sénégal « Champion » en protection de l’environnement marin

La 3e Conférence mondiale sur les océans (Cmo), s'est tenue vendredi dernier, à Washington (Etats-Unis). Le Sénégal, qui prenait part à cette rencontre pour une meilleure protection de l'environnement, a été représenté par le ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, ainsi que Oumar Guèye, ministre de la Pêche et de l’Economie maritime. Une rencontre internationale, organisée par le Secrétaire d’Etat américain John Kerry, avec une participation de 90 délégations de haut niveau, qui a été présidée par le Président des Etats Unis, Barack Obama.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Septembre 2016 à 15:02 | | 3 commentaire(s)|

En effet, rapporte Sud Quotidien, Le Sénégal a été invité à la 3e Conférence mondiale sur les océans (Cmo) comme « pays champion en protection de l’environnement marin ».

« L’invitation du Sénégal est un grand honneur et cela conforte le leadership du chef de l’Etat, Macky Sall, dans beaucoup de domaines, notamment dans sa politique de protection de l’environnement maritime et de lutte contre la pollution marine », a indiqué Oumar Guèye dans un communiqué parcouru par nos confrères.

Quant à Mankeur Ndiaye, qui a livré le message du Sénégal à la tribune, le canard renseigne qu’il est revenu sur les dispositions prises par le gouvernement pour assurer une meilleure protection de l’environnement marin à travers un plan d’actions de lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée. A ce plan, vient s’ajouter l’adoption, en 2015, d’un nouveau Code des pêches maritimes, avec comme principales innovations le durcissement des sanctions prévues avec la hausse significative des amendes infligées contre les navires délinquants.

Selon le journal, ce nouveau Code est accompagné du renforcement des moyens de la surveillance, avec le Système de suivi automatique des navires autorisés à pêcher dans les eaux sous juridiction sénégalaise et l’acquisition récente d’un patrouilleur de haute mer capable de couvrir toute notre zone économique exclusive.

Cependant, à côté de ces importantes mesures, le Sénégal a aussi pris des engagements forts pour une meilleure protection des écosystèmes côtiers, le renforcement de la coopération régionale et internationale pour la conservation. Egalement, pour le maintien de l’intégrité physique des océans. Aussi, le renforcement du cadre juridique relatif à la protection de l’environnement marin, avec notamment la ratification prochaine de l’Accord de la Fao sur les mesures du ressort de l’Etat du port déjà adopté en Conseil des ministres.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image