leral.net | S'informer en temps réel

47 milliards de Singapour attribués à Karim : Le compte est un conte

L'histoire donne raison à Karim Wade qui persistait et signait que le compte de 47 milliards FCfa que lui collait Alboury Ndao n'existait pas. La commission rogatoire envoyée par la Commission d'instruction de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) à Singapour l'établit formellement.


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Mars 2015 à 11:21 | | 9 commentaire(s)|

47 milliards de Singapour attribués à Karim : Le compte est un conte
Le procès intenté par Karim Wade contre l'expert Alboury Ndao, qui lui collait un compte de 47 milliards de FCfa à Singapour, a été renvoyé, hier, au 9 avril. Mais, d'ores et déjà, Libération est en mesure de révéler que ce compte est une invention, pour ne pas dire qu'Alboury Ndao a été roulé dans la farine par les sapiteurs qui lui ont donné l'information. Contre versement de fortes sommes d'argent ? Selon nos informations, lorsqu'elle a reçu les informations d'Alboury Ndao, alors administrateur provisoire de Dubai port World, la Commission d'instruction de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) avait envoyé une commission rogatoire à Singapour pour plus d'informations sur ce compte ainsi que les mouvements entre Karim Wade et des tiers soutenus par le rapport d'Alboury Ndao. Au finish, les commissions rogatoires n'ont rien donné pour ne pas dire que tout ceci était une invention. D'ailleurs, la banque en question a produit une attestation pour dire qu'elle n'a aucun client ou bénéficiaire d'un virement se nommant Karim Wade. On comprend maintenant pourquoi la Crei a écarté ce compte du patrimoine présumé de Karim Wade.

Libération






Hebergeur d'image