leral.net | S'informer en temps réel

5 choses sur la vie de Mame Cheikh Ibrahima Fall


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Juin 2016 à 09:54 | | 1 commentaire(s)|

5 choses sur la vie de Mame Cheikh Ibrahima Fall

Mame Seera Fall, Baboul Mouridina, Grand érudit qui maîtrisait à fond le Coran et les Sciences connexes. Connu comme le plus fidèle des compagnons de Khadimou Rassoul, il a une histoire qui mérite d’être racontée. En voilà cinq points intéressants…

1-La recherche de Guide spirituel

Cheikh Ibrahima Fall a très tôt concentré son énergie dans la recherche de celui qui pouvait lui donner l’opportunité de se réaliser en donnant corps à l’objectif qu’il s’était fixé, à savoir gagner l’agrément de DIEU à travers le service rendu au Maître qu’Il lui a choisi. C’est par un rêve prémonitoire qu’il lui sera révélé l’identité de celui-ci et qu’il lui sera donné instruction d’aller à sa recherche. « Ibra Fall, va à la recherche de ton Maître Serigne Bamba », est l’injonction qui lui sera répétée par trois fois.
Cette quête le mènera alors à Taïba Ndakhar où aura lieu sa rencontre avec Cheikh Ahmadou Bamba, le vingtième jour du mois lunaire de Ramadan de l’an 1301 de l’Hégire.

2-L’acte d’allégeance

Serigne Bassirou Mbacké ibn Cheikh Ahmadou Bamba, dans « Les bienfaits de l’Eternel », rapporte les propos que Cheikh Ibrahima Fall et Cheikh Ahmadou Bamba échangèrent lors de cette rencontre à Taïba. Cheikh Ibrahima Fall dit : « j’ai tout abandonné, tout quitté, renoncé à tout, pour chercher un Maître qui peut m’assurer l’accès au voisinage du Seigneur […] Si d’aventure je ne le trouverais pas en vie, je chercherai à identifier son mausolée. Et là, sur ce lieu sacré, avec une détermination inflexible, je consacrerai le reste de mon existence en dévotion et en actes si méritoires que DIEU m’accordera à coup sur, le bénéfice du service accompli à ses côtés si je l’avais trouvé vivant. A présent, je fais acte d’allégeance auprès de toi. Je proclame que, de ce bas monde, je ne veux même pas, en bien, l’équivalent du poids d’un cheveu. Mon unique préoccupation est DIEU et ma demeure dans l’Au-Delà ».

3-Sa doctrine

Son crédo était le travail productif qu’il avait élevé au rang d’action pieuse, d’où son mot d’ordre : « Dieuf Dieul, Liguey tchi jaamou Yallah la bok » (Le travail fait partie de la religion).

4-Sa contribution à l’expansion du Mouridisme

C’est Cheikh Ibrahima Fall qui a révélé aux hommes, dit-on, la vraie dimension de Khadimou Rassoul. Ainsi, sans sa clairvoyance, personne n’aurait bénéficié de ses immenses bienfaits. Voila pourquoi, il est appelé Lamp Fall, cette lampe, le phare qui a éclairé la ruée des hommes vers leur Maître. De lui viendrait aussi le surnom de « Baboul Mouridina », lui qui est considéré comme étant le bras séculier, la cheville ouvrière de l’expansion du Mouridisme.

5. Son legs

Avec des milliers de disciples à travers le monde, Mame Cheikh Ibrahima Fall laisse aux générations suivantes de nombreux enseignements sur la voie à suive pour atteindre le Salut. Il invitait les membres de la communauté à une analyse logique pour discerner ce qu’on doit en accomplir sans trahir sa foi.

buzzsenegal







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image