Leral.net | S'informer en temps réel

500 personnes mortes des suites du choléra, selon Tsvangirai

Rédigé par leral .net le 29 Novembre 2008 à 16:42 | Lu 840 fois

Au Zimbabwe, "plus de 500 personnes" sont mortes des suites du choléra, a affirmé le chef de l'opposition zimbabwéenne Morgan Tsvangirai. L'épidémie touche désormais toute la moitié est du Zimbabwe et continue à s'étendre.


500 personnes mortes des suites du choléra, selon Tsvangirai
(AFP) - "Plus de 500 personnes" ont déjà péri au Zimbabwe du fait de l'épidémie de choléra qui sévit dans ce pays, a affirmé vendredi soir à Tanger (nord du Maroc) le chef de l'opposition zimbabwéenne Morgan Tsvangirai.

"Plus d'un demi-million" de personnes vivent dans des conditions précaires au Zimbabwe en raison de la crise humanitaire dûe au choléra, a ajouté M. Tsvangirai, qui se trouvait à Tanger pour recevoir une distinction décernée par l'institut Amadeus à l'occasion du forum euro-méditerranéen MEDays.

La communauté internationale est déjà intervenue au Zimbabwe pour satisfaire aux besoins de base de la population, a-t-il expliqué au cours d'une conférence de presse. La situation reste toutefois encore instable dans des zones reculées du pays, a ajouté le chef de l'opposition, dont les propos étaient traduits de l'anglais au français.

Le nombre de décès attribués à l'épidémie de choléra et donnés vendredi soir par M. Tsvangirai est sensiblement supérieur aux estimations les plus récentes de l'ONU.

Selon un dernier bilan établi vendredi soir par l'ONU, le choléra au Zimbabwe a fait 412 morts. Avec 9.908 cas recensés, la maladie touche désormais toute la moitié est du Zimbabwe et continue à s'étendre, selon les données recueillies par le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA).

L'ONU s'inquiète désormais de "la dimension régionale alarmante" que prend l'épidémie avec des cas diagnostiqués au Botswana et en Afrique du Sud.

"La rapide détérioration des services de santé au Zimbabwe, les déficiences de la distribution d'eau, le manque d'assainissement et les déficiences dans les réparations des égouts bouchés va continuer à contribuer à l'escalade et l'expansion de la maladie", a notamment déclaré à la presse Elisabeth Byrs, porte-parole de OCHA.

Morgan Tsvangirai est arrivé vendredi au Maroc pour assister à MEDays et y recevoir un prix "pour ses efforts en vue de promouvoir la démocratie dans son pays", a déclaré à l'AFP Mekki Lahlou, vice-président de l'institut Amadeus, organisateur de ce forum.

MEDays, dont c'est la première édition, a commencé mercredi et se terminait vendredi soir.


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage