Leral.net | S'informer en temps réel



66 clandestins secourus en pleine mer et ramenés à Nouadhibou

Rédigé par leral .net le 17 Novembre 2008 à 13:36 | Lu 591 fois

L'armée mauritanienne a secouru et ramené à Nouadhibou (nord-ouest) quelque 66 migrants clandestins, en majorité maliens et sénégalais, dont l'embarcation était tombée en panne au large de la Mauritanie, indique l’AFP de source sécuritaire


66 clandestins secourus en pleine mer et ramenés à Nouadhibou
« Ils (les clandestins) avaient quitté Nouadhibou à bord d'une petite embarcation. Le groupe a perdu le nord et commencé à tourner en rond avant de rebrousser chemin et, au niveau du Cap Blanc, leur moteur est tombé en panne », a expliqué cette source.

Selon elle, « le vent et les fortes houles ont poussé l'embarcation vers les rivages et c'est alors que l'armée a été alertée et est allée au secours des occupants qui sont très éprouvés par la faim et le froid ». Les clandestins tentaient de rejoindre l'archipel des Canaries (Espagne).

De sources humanitaires, on précise qu'au moins « six parmi les clandestins, très fatigués et sous alimentés, ont été immédiatement admis à l'hôpital où ils sont sous perfusion » mais leur état de santé « n'est pas inquiétant ».

Le reste du groupe a été placé au centre d'accueil des clandestins de Nouadhibou d'où ils doivent être rapatriés « incessamment », a affirmé la même source sécuritaire.

Le 4 novembre, les autorités marocaines avaient intercepté 75 migrants subsahariens au large du Sahara occidental (sud). Ces migrants étaient partis le 31 octobre de Nouadhibou pour rejoindre l'archipel espagnol des Canaries.

Le 31 octobre, 95 clandestins ouest-africains qui voyageaient à bord d'une petite embarcation artisanale avaient été interceptés par la gendarmerie mauritanienne au large de Nouadhibou. La Mauritanie est un important point de transit pour les clandestins en route pour les Canaries, une des principales portes d'entrée de l'Europe.


Plus de Télé
< >