leral.net | S'informer en temps réel

6ème édition du Festival Au Royaume des Enfants : Des enfants du Sénégal, du Maroc, du Cameroun, du Togo et de l’Algérie vont rivaliser de talent

LERAL.NET Les organisateurs du Festival au royaume des enfants (Fare) ont tenu une conférence de presse aujourd'hui à l’Institut français Léopold Sédar Senghor de Dakar. A cette occasion, le comité d’organisation, a présenté les différents candidats et dévoilé le programme de cette 6éme édition du Fare qui aura lieu du 6 au 7 juillet 2013 à Dakar respectivement à l’Institut français et au Théâtre national Daniel Sorano.


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Juillet 2013 à 08:57 | | 0 commentaire(s)|

6ème édition du Festival Au Royaume des Enfants : Des enfants du Sénégal, du Maroc, du Cameroun, du Togo et de l’Algérie vont rivaliser de talent
Organisé par le studio de Productions audiovisuelles Sukaabé Média & Services, le Fare, lancé en 2007, offre aux enfants, chaque année, un espace convivial d’éducation, de dialogue, de communion, de solidarité, de découverte, d’expression, de jeux, de divertissement, de créations et de récréations.

L’édition de cette année verra la participation d’enfants du Sénégal, du Maroc, du Cameroun, du Togo et de l’Algérie qui vont rivaliser de talent, d’intelligence et de créativité. « Nous sommes à notre 6e édition et le week-end prochain, nous avons également présenté les candidats qui ont représenté toutes les régions du Sénégal et ceux qui nous viennent de la sous-région », a informé Mame Codou Dieng, Directrice du Fare qui a pour credo : « éducation culture et solidarité ».

Selon toujours la promotrice, le but de ce festival, c’est de faire la promotion des droits et des devoirs de l’enfant, de l’excellence mais également de la promotion des valeurs culturelles positives africaines et surtout des valeurs citoyennes. « L’excellence parce que les enfants qui aspirent au trône du roi et de la reine du royaume des enfants sont choisis parmi les meilleurs élèves, de leur académie. Au niveau du Sénégal la sélection est assurée par le ministère de l’Education nationale à travers les inspections d’académie », assure-t-elle.

Par ailleurs Mame Codou Dieng n’a pas manqué de lancer un appel aux autorités et aux personnes de bonne volonté pour solliciter un appui technique, pour le bon fonctionnement de l’événement avant de déclarer ne rien gagner de ce festival. « Ce que je gagne dans ce festival, c’est le sourire des enfants », a-t-elle dit.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image