leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

72e Assemblée générale de l'Onu: Macky Sall se fait l’avocat des Rohingyas de Birmanie


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Septembre 2017 à 11:08 | | 0 commentaire(s)|

A la tribune de la 72ème session des Nations Unies, hier, le Président Macky Sall a fait un plaidoyer sur les questions qui agitent le monde dont la situation en Birmanie et la lutte contre le terrorisme.

Sur la Birmanie, le président sénégalais s’est dit «gravement préoccupé» par les exactions contre la population musulmane Rohingya. Macky Sall a appelé «instamment la communauté internationale à agir pour mettre fin à cette véritable tragédie humaine ». «Il ne saurait y avoir d’émotion sélective », a-t-il lancé.

Dans ce même ordre d’idées, le chef de l’Etat a interpellé la communauté internationale sur les dérives « extrémistes, racistes et xénophobes » qui minent le monde.

«Céder à ces dérives, a-t-il prévenu c’est renoncer aux valeurs fondatrices des Nations ; c’est oublier que les véritables défis de notre temps se trouvent ailleurs, comme la lutte contre la menace terroriste ».

D’ailleurs, Macky Sall qui a fait la lutte contre le terrorisme l’une de ses préoccupations, «redit avec force », que ce phénomène doit être combattu "fermement partout où il frappe".

"Rien, encore moins la religion, ne saurait justifier le fanatisme violent (...) En même temps, nous ne pouvons accepter que l’islam soit assimilé à la violence. Nous ne pouvons accepter que les musulmans soient tenus pour responsables d’une violence dont ils sont eux-mêmes victimes. Nous sommes tous concernés par la menace terroriste. Nous avons, en conséquence, la responsabilité de travailler ensemble à la recherche de solutions concertées contre ce fléau", a-t-il dit.