leral.net | S'informer en temps réel

75e édition du "Daaka" de Médina Gounass : Globalement, toutes les mesures ont été prises, selon Abdoulaye Daouda Diallo

L'ouverture du "Daaka" de Médina Gounass est prévu ce samedi. Pendant dix jours, la cité religieuse de Médina Gounass abritera cette retraite spirituelle qui a lieu tous les ans dans la brousse à 10 km de la localité. Le but du Daaka est de nettoyer le cœur de l'attachement à ce monde de plaisirs matériels et d'amener le fidèle à se rappeler d'Allah le Tout-puissant et Glorifié. Selon le ministre de l'Intérieur, toutes les dispositions ont été prises pour un bon déroulement de cet événement religieux qui accueillent chaque année beaucoup de pèlerins nationaux, mais aussi de la sous-région.


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Avril 2016 à 12:34 | | 0 commentaire(s)|

75e édition du "Daaka" de Médina Gounass : Globalement, toutes les mesures ont été prises, selon Abdoulaye Daouda Diallo
"Nous venons de tenir la dernière réunion du "Daaka" de cette année. Tout a été bien préparé jusque-là. Globalement, il n'y a pas de difficultés, les mesures qui ont été prises sont celles-là d'abord qui ont tourné autour de la modernisation de la ville et en même temps du site de Médina Gounass, notamment au niveau de la voirie et des infrastructures comme l’eau et l'électricité", a déclaré Abdoulaye Daouda Diallo qui ajoute : "Il y a toujours des points de tensions qui sont un peu liés à la présence massive des pèlerins durant ces dix jours de "Daaka". Mais, ce qui est important, c'est de faire prendre les dispositions qu'il faut pour ne pas être surpris et, à ce niveau, en plus de ce qui est déjà fait au niveau du réseau en général, il y a le ministère de l’Hydraulique qui s'est engagé à mettre des camions en suffisance et, en plus de cela, au niveau de l'Intérieur, nous avons pris des mesures en relation avec la brigade des sapeurs-pompiers de doter davantage la ville de camions supplémentaires".

S'agissant des mesures sanitaires, avec notamment la maladie à virus Ebola, réapparue en Guinée, M. Diallo tient à rassurer : "Nous travaillerons à sécuriser davantage le point de passage de Kalikourou. Nous serons particulièrement regardant sur les aspects sanitaires. Nous veillerons à ce que ce mal ne soit pas importé chez nous".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image