leral.net | S'informer en temps réel

A 48 heures de leur sit-in, les diplômés sans-emplois dénoncent des tentatives d’intimidations et de chantages

Le regroupement des diplômés sans-emplois du Sénégal a tenu une conférence de presse dans la matinée pour confirmer la date retenue pour son grand rassemblement à la Place de l’Obélisque de Dakar. Ce sera donc ce mercredi 21 août 2013, contre vents et marées.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Août 2013 à 12:06 | | 0 commentaire(s)|

A 48 heures de leur sit-in, les diplômés sans-emplois dénoncent des tentatives d’intimidations et de chantages
Ababacar Ndour et ses camarades vont dénoncer à cette occasion la politique d’emploi des nouvelles autorités qui ne donne « aucun espoir aux jeunes », selon eux. Il y a surtout la « politisation » faites des recrutements aux postes de 5.500 emplois, ce qui marginalise les chances des plus méritants dont certains sont pourtant sortis des Ecoles nationales de formation.

Les diplômés sans-emplois souhaitent ainsi mener le combat conjointement avec les étudiants des universités. Ils expliquent ceci par les décision récentes du gouvernement portant sur la limitation des âges pour l’accès à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis et la hausse unilatérale des frais d’inscriptions dans les universités publiques ainsi que l’augmentation des tarifs des tickets de restaurants. Le président du mouvement a profité de cette rencontre avec la presse pour dévoiler le traitement subi par les membres de son organisation. Babacar Ndour, par ailleurs titulaire d’un master 2 en Droit, a accusé directement des responsables de l’Alliance pour la République (Apr) du Président Macky Sall de verser dans les « menaces, les intimidations et les chantages » afin de les décourager à tenir cette manifestation. Il les a défié en disant que son organisation envisage même d’internationaliser le combat pour démontrer à la face du monde qu’au Sénégal, c’est plutôt le parti qui est privilégié à la place de la patrie.






Hebergeur d'image