leral.net | S'informer en temps réel

A Paris, Macky Sall s’engage avec la France dans "la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme"

Le chef de l’Etat sénégalais est à Paris pour participer, ce dimanche, à la « marche républicaine » d’hommage aux 17 personnes tuées dans la série d’attentats à Paris et sa proche banlieue, a-t-on a appris de bonne source.


Rédigé par leral.net le Dimanche 11 Janvier 2015 à 14:23 | | 14 commentaire(s)|

A Paris, Macky Sall s’engage avec la France dans "la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme"
Macky Sall qui a quitté Dakar, samedi soir, sera reçu par le président François Hollande au Palais de l’Elysée de 13h à 14h, avant le début de la marche, prévue à la place de la République, à Paris.

Le chef de l’Etat regagne Dakar dans la soirée.

Une cinquantaine de chefs d’Etat et de gouvernement doivent participer à cette marche aux côtés de François Hollande, dont le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, les présidents Ali Bongo (Gabon), Ibrahima Boubacar Keïta (Mali), Mahamadou Issoufou (Niger).

Macky Sall s’est rendu, vendredi après-midi, à l’ambassade de France où il a signé le registre de condoléances et ‘’réaffirmé à la France toute la commisération et le soutien du peuple sénégalais au peuple français’’, après l’attentat contre Charlie Hebdo.

»Au nom du peuple et du gouvernement sénégalais et en mon nom propre, je présente mes condoléances émues au peuple ami et au gouvernement français, suite aux attentats barbares contre Charlie Hebdo et les populations civiles innocentes à Paris’’, a écrit Macky Sall, dans le livre de condoléances.

‘’Le Sénégal, par ma voix, réaffirme sa détermination sans failles dans la lutte contre le terrorisme international. Il doit être vaincu par tous les moyens’’, a-t-il encore dit.

Macky Sall a réaffirmé ‘’l’engagement du Sénégal dans la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme sous toutes ses formes ».

L’attaque de mercredi contre le journal satirique Charlie Hebdo a fait 12 morts et des blessés.

Les deux suspects de la tuerie de Charlie Hebdo, Saïd et Chérif Kouachi, ont été tués vendredi lors d’assauts des forces de l’ordre. Ils s’étaient barricadés dans une imprimerie de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), à 40 km au nord-est de Paris.

Le même jour à Paris, à la Porte Vincennes, un homme qui s’était retranché dans un magasin Casher avec des otages a également été tué par les brigades rapides d’interventions (BRI). Cette prise d’otages a fait 4 morts.

Agé de 33 ans et identifié comme Amedy Coulibaly, il avait tué une policière à Montrouge, jeudi.

Amedy Coulibaly a appelé vendredi la chaîne BFM TV pour dire qu’il avait « synchronisé » ses actions avec celles des Kouachi.

avec Aps






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image