leral.net | S'informer en temps réel

A SO' KHADY

Cent jours est le délai fixé par l'ordre établi occidental pour apprécier l'action du Président de la République après sa prestation de serment
Cent jours dans la vie d'un pays pauvre, très endetté et de surcroît qui ne contrôle pas encore les leviers nécessaires pour agir librement, ne méritent pas d'être comptés


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Juillet 2012 à 17:05 | | 0 commentaire(s)|

A SO' KHADY
Cent jours devraient tout au plus permettre à notre Président de confirmer son choix politico économique et la nature des institutions à mettre en place
IL est inutile et oiseux de persévérer dans le mimétisme forcené qui n'a produit jusqu'ici que des résultats décevants des dynamiques de développement des Etats africains
Cependant l'espoir est permis avec l'avènement de la jeune génération de dirigeants de notre pays et de ceux des pays partenaires qui n'ont pas connu les affres de la colonisation
Leurs démarches et déclarations semblent indiquer un souci ardent de construire une nouvelle coopération basée sur l'équité, l’égalité des chances, la justice et la paix
Oui So' Khady " c'est maintenant" qu'il faut agir pour éviter que le peuple, seul souverain, épris de mieux être reprenne son pouvoir et agisse d'une maniéré incontrôlable : gouverner, c’est prévoir a- t'on l'habitude de dire
L'avenir que nous souhaitons voir construire pour tes enfants et petits enfants prendra 100 ans ou plus mais il faut recommencer maintenant
Pour cela il faudra desserrer le carcan monétaire qui nous étouffe et revisiter le fameux compte d'opérations
Teilhard de Chardin disait, je le cite:
" L'important dans l'existence, ce n'est pas de circonscrire le réel, mais de déterminer dans ce réel certaines lignes sûres de progression et d'arrangement" fin de citation
Oui So' Khady, je te le confirme le Président Macky Sall est porteur d'espoir mais il faudra donner du temps au temps pour la restructuration de l’espace politico -économique de notre pays dans une cohésion nationale autour de lui, parce qu’en réalité notre principal adversaire est ailleurs
Dans quelques jours, il tiendra le quatrième conseil des ministres à Diourbel la région la plus pauvre, il serait judicieux ce me semble de jumeler les deux régions complémentaires (Ziguinchor: riche et Diourbel : pauvre) dans le cadre du test prévu dont les résultats seront repris dans un plan de développement intégral et harmonisé
Les ressources humaines existent, il faudra mobiliser quelques 1000milliards de FCFA, il est vrai que nous ne disposons pas de planche à billets mais nous pourrons la remplacer par la détermination basée sur la foi en l'esprit l'esprit humain
Nous apporterons des propositions avec la certitude de succès pour des investissements dans l'agriculture, l'élevage, au sein de villages modernes avec des centrales électriques hybrides: thermiques, solaires, biogaz ou éolienne.


OSONS ENSEMLBLE ET NOUS REUSSIRONS
A TOI SO ‘Khady Grand Papa Papa NdIAME SENE
Ancien Député du Sénégal
Expert Consultant








Hebergeur d'image



Hebergeur d'image