leral.net | S'informer en temps réel

A Tivaouane, ce vendredi: Macky Sall annonce son ambition de bâtir un système éducatif aligné sur l'agenda "Education 2035"

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a exprimé, vendredi, à Tivaouane, son ambition de bâtir pour le Sénégal un système éducatif et de formation aligné sur les objectifs de l’Agenda mondial ‘’Education 2030’’.


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Décembre 2015 à 22:32 | | 3 commentaire(s)|


Le président Macky Sall a fait part de cette volonté lors de l’inauguration du Bloc scientifique et technique (BST) de Tivaouane, réalisé dans le cadre du Projet d’amélioration de la qualité et de l’équité de l’éducation de base (PAQUEEB).

Il dit vouloir bâtir ce système éducatif aligné sur les objectifs de l’Agenda mondial ‘’Education 2030’, en s’appuyant sur le PAQUEEB, harmonieusement intégré au Plan Sénégal émergent (PSE), selon lui.

Selon le Bureau de l’UNESCO à Dakar, le nouvel agenda pour l’éducation ‘’+Education 2030+ trouve sa pleine expression dans l’objectif du Développement Durable 4 (ODD 4), +Assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie et pour tous+ et dans les cibles correspondantes’’.

Le chef de l’Etat précise que le Sénégal consacre 7 pour de cent de son PIB, soit 24 pour cent de son budget, à ce programme, avec un investissement qui dépasse de loin l’Agenda ‘’Education 2030’’, qui prévoit une dépense de 20 pour cent du budget.


Selon lui, d’importantes infrastructures ont été réalisées, dont la construction de 20 blocs scientifiques et techniques (BST), sur l’ensemble du territoire national. L’objectif consiste à favoriser une éducation saine et de qualité, ainsi que la construction du Lycée scientifique d’excellence de Diourbel, dont le coût s’élève à 2, 3 milliards de francs Cfa.

Le chef de l’Etat a également cité la réalisation de 54 lycées et de 42 collèges d’enseignement moyen qui ont été équipés pour un coût global de 2, 4 milliards de francs Cfa. L’idée à la base est d’assurer le renforcement des filières scientifiques et techniques dans le cycle secondaire et moyen et la mise à la disposition des lycées de ressources numériques, notamment en mathématiques et sciences physiques.

‘’Tous ces efforts du gouvernement ne sauraient prospérer sans une école stable, viable et pacifiée, qui implique une gouvernance partenariale, transparente et inclusive, ce qui a justifié la tenue des assises nationales de l’éducation et de la formation, pour consolider les consensus dans les politiques et stratégie de développement du secteur de l’éducation et la formation’’, a soutenu chef de l’Etat.

Il a ensuite fortement réaffirmé son attachement à la paix sociale dans l’espace scolaire et universitaire et toute la disponibilité du gouvernement à poursuivre un dialogue sincère, franc et constructif avec l’ensemble des acteurs et partenaires sociaux.

Le président Sall a aussi fait part de son soutien total au ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, dans son combat contre la non transparence.

‘’Vous avez tout mon soutien, car personne ne saurait tolérer que l’avenir de la jeunesse soit compromis pour des comportements indignes liés à la corruption et la non transparence’’, a-t-il réaffirmé.


Depuis 2013, a rappelé le chef de l’Etat, le Sénégal a ‘’pris l’option d’élaborer le Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence du secteur de l’éducation et de la formation (PAQUET-EF) dont le PAQUEEB constitue un volet essentiel, un programme ambitieux, soutenu par la communauté internationale’’.


Selon le ministère de l’Education nationale, le PAQUET-EF ‘’constitue le cadre d’opérationnalisation de la politique éducative pour la période 2012-2025’’.

La cérémonie d’inauguration du Bloc scientifique et technique (BST) a enregistré la présence du porte-parole de la famille Sy, Serigne Abdou Aziz Al Amine, des partenaires au développement et acteurs de l’éducation.

APS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image