leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

A Touba, la CAP dénonce les menaces sur la presse

Le Khalife général des Mourides a reçu ce vendredi, des responsables de la CAP (Coordination des associations de presse) à la résidence Khadimou Rassoul. La CAP voulait briefer Serigne Sidy Moctar Mbacké sur la situation des entreprises de presse au Sénégal.


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Avril 2017 à 12:07 | | 0 commentaire(s)|

Des membres du CORED, de l'APPEL, du CDEPS, de la CJRS, du CTPAS, du SYNPICS, de l'UNPJS et de l'URAC se sont entretenus avec le Khalife pendant près d'un quart d'heure. La CAP est largement revenue sur les difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises de presse. Notamment, l'environnement de la presse, la situation des entreprises de presse, les menaces sur la stabilité du pays avec l'attribution de fréquences à des lobbys politico-religieux à travers tout le pays. Aussi, la gestion de la Maison de la presse, le vote par l'Assemblée National du nouveau Code de la presse ont été évoqués.

Le Khalife a été informé du plan d'actions en cours pour amener l'Etat à régler les problèmes posés par les journalistes pour sauver la presse.

Serigne Sidi Moctar a, par la voix de son porte-parole, félicité la presse et salué le travail qu'elle fait . Il a promis de parler aux autorités pour mieux prendre en compte les doléances formulées et les satisfaire, si possible. Il a ensuite fait des recommandations à l'attention des journalistes afin d'oeuvrer pour la paix et la stabilité du pays, en évitant de livrer certaines informations qui peuvent compromettre, selon lui, la sécurité ou l'unité nationale.

Après l'audience, la délégation de la CAP a tenu un point de presse pour pondre une déclaration. " La profession de journaliste est menacée en raison de la situation sociale et économique inquiétante des entreprises de presse". Pour la coordination des associations de presse, cette crise dans le secteur de la presse occasionne la fuite des cerveaux et une "clochardisation des travailleurs des médias". La CAP maintient d'ailleurs sa marche prévue le 3 mai prochain à Dakar et dans les régions.

source: vox populi