leral.net | S'informer en temps réel

A deux ans de la retraite, que vaut Rocky Balboa ?

La polémique qui monte sur la tenue du combat Bombardier-Rocky Balboa n’est pas sur le point de se dégonfler. Surtout suite à la sortie, hier, du président du Comité de gestion de lutte (Cng). Devant les journalistes, le Dr Alioune Sar, tout en confirmant la position du Cng, a été catégorique : « Il est impensable qu’un illustre inconnu puisse affronter nos champions ».


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Novembre 2015 à 10:49 | | 1 commentaire(s)|

A deux ans de la retraite, que vaut Rocky Balboa ?
Inconnu, le mot est lâché. Et ce n’est pas un hasard si ce mot vient du patron de la lutte avec frappe au Sénégal qui, selon diverses sources du Quotidien, s’est bien renseigné du côté de la Suisse où vit Rocky Balboa. Et pour étayer sa position, le Cng a demandé, en guise de preuves, des images montrant le lutteur « suisse » en pleine compétition de lutte olympique. Mais, ce n’est pas seulement cet aspect qui mérite d’être éclairé. Il y a lieu, en effet, de s’interroger sur la forme physique de Rocky Balboa qui est né en 1972 et qui a aujourd’hui 43 ans ; soit à 2 ans de la retraite, comme l’exige le règlement du Cng dont il est licencié. Connaissant les exigences de la lutte avec frappe, il y a lieu de se poser des questions sur les capacités physiques de Balboa surtout quand il s’agit de prendre le risque de s’engager pour la première fois dans un combat à mains nues comme la lutte avec frappe.

On a vu la manière dont Moustapha Guèye, qu’on ne présente plus, a quitté les arènes, après avoir lutté jusqu’à l’âge de la retraite : 45 ans, devant de jeunes lutteurs comme Balla Gaye 2 ou Lac de Guiers 2. Aujourd’hui, à 44 ans, Balla Bèye 2 « Baboye », qui a aussi marqué de son empreinte la lutte sénégalaise, vient de prendre une sage décision en annonçant sa retraite en fin de saison. Suffisant pour s’inquiéter du cas de Rocky Balboa face à un mastodonte nommé Bombardier, une vraie force de la nature (n’est-ce pas Modou Lô ?). Ce, d’autant plus que tout le Sénégal attend de constater de visu les performances en lutte olympique de cet athlète de 43 ans. En tout cas, une chose est sûre : défier le « Roi des arènes » à deux ans de la retraite, si ce n’est pas du suicide...






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image