leral.net | S'informer en temps réel

« A la veille du Génocide, ils se préparent pour le Grand Festin à l’honneur de Gaia »

Tout d’abord, nous tenons à partager avec tous les fervents militants de la Justice impartiale, et infatigables partisans de la Vérité immuable, notre inébranlable conviction, « la Vérité est au dessus de toute considération, de toute appartenance, et de toute obédience».


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Septembre 2012 à 21:51 | | 0 commentaire(s)|

« A la veille du Génocide, ils se préparent pour le Grand Festin à l’honneur de Gaia »
Aujourd’hui plus que jamais, des gens très mal intentionnés, de croyances antiques et préhistoriques, cherchent par tous les moyens nécessaires, à perpétuer et à pérenniser le Culte rendu à leur Déité, en arrosant les racines de la Terre, par le sang d’innocentes personnes. Dans la Mythologie grecque, Gaia (Terre), est source de la vie, et perçue comme étant, Mère de toute la Création. Selon la même Mythologie, son union avec Uranus (Ciel), a produit des dieux célestes (Djinns), des Titans et des Géants. Toujours dans le même sillage, son union avec Pontus (Océan), a donné naissance aux dieux de la mer (Esprits). L’équivalent de Gaia dans le Panthéon romain, est Terra…
En effet, tout crime sanguin, commis à une heure indiquée, sur un lieu précis, et par un être choisi, constitue un sacrifice. Vous conviendrez aisément avec nous, que ceux qui choisissent de bombarder et de mettre sous embargo, des nations, des villes et des villages, le font dans la seule et unique intention, d’exterminer de la manière la plus atroce, des hommes, des femmes et des enfants, en guise de sacrifice humain, à l’honneur de leurs obédiences occultes. Voici tout le sens de la quasi-totalité des guerres et génocides, qui continuent de gangrener et d’empester l’évolution de l’Humanité. Si vous n’êtes toujours pas convaincus par la pertinence de nos allégations, revisitez l’histoire contemporaine de tous les grands carnages, bombardements à l’arme chimique ou nucléaire, à l’arme biologique… et replacez-les, dans le contexte des calendriers des Mythologies gréco-romaines. Vous réaliserez fort certainement pourquoi, nous sentons l’obligation de dire tout le temps que, « l’Histoire nous apprend que les hommes n’apprennent rien de l’Histoire ».
Dans le cas d’espèce de la Sénégambie, à coté des promesses d’aide, faites par Washington (Hilary Clinton), dans la résolution de la Crise en Casamance, qui dure malheureusement depuis plusieurs décennies, de l’ingérence diplomatique dans les affaires intérieures du Sénégal, marquée par la rencontre du Ministre français des Affaires Étrangères (Laurent Fabius) avec une organisation privée à but indéfini, de l’application de la loi, conformément à la Constitution gambienne, il serait suicidaire d’ignorer les possibilités de génocide sans précédent, en cas de conflit armé entre le Sénégal et la Gambie. Une pareille guerre ferait de très lourdes pertes en vies humaines et matérielles. Elle embrasera non seulement toute la Région ouest-africaine, mais sur la même lancée, renforcerait incommensurablement, le Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC), en armement tout comme en recrues. Par instinct de survie, des milliers de jeunes, issus de la Haute et de la Basse Casamance, se verront obligés d’intégrer le Maquis à juste raison, de peur de voir leurs ethnies décimées, et leurs parents et enfants décapités. En un mot, « le remède sera pire que la maladie ».
Nous espérons de tout cœur, que les autorités sénégambiennes, sont conscientes de la malédiction qui s’abattrait sur leur peuple, si jamais elles s’adonnaient à l’Art de la mort (guerre). Ne sous-estimons pas la puissance de feu des uns et des autres, les marchands d’armes n’attendent que ce fratricide, pour se donner la vie de Crésus dont ils ont toujours rêvé. Si la diplomatie officielle ou étatique échoue, il faut recourir à la diplomatie parallèle, pour le triomphe et le salut du peuple africain. Pour rappel, de vaillants hommes de la trempe de Patrice Emery Lumumba, Thomas Sankara, Saddam Hussein, Che Guevara, Laurent Kabila, Le Colonel Moukhamar Kadhafi…ont été lâchement assassinés par les mêmes « Justiciers » qui en veulent aujourd’hui, au Président Yahya Jammeh de la Gambie. Ce dernier reste l’un des ultimes rampants à leur tenir tête, en refusant de faire allégeance au Nouvel Ordre Mondial. A nos frères et sœurs de l’Opposition au régime de Jammeh, nous leur demandons solennellement, d’user des méthodes conventionnelles, acceptables de toute nation, qui se veut civilisée. La préservation et l’amélioration des acquis démocratiques et républicains, exigent que les uns gagnent avec humilité, mais surtout qu’ils permettent aux autres, de perdre avec honneur.
Nous terminons par la pensée de Frantz Fanon, « chaque génération doit, dans une relative opacité, découvrir sa mission, l’accomplir ou la trahir». A notre humble avis, la mission de notre génération, est de relever les défis civilisationels et existentiels de Paix, de Justice, d’Harmonie et de Concorde sociales. La Clef de réussite se trouve dans le bon usage de la sagesse africaine qui dit, « mieux vaut convaincre que de vaincre, parce que celui qui est convaincu est vaincu, alors que celui qui est vaincu n’est pas convaincu».
A bon entendeur…

Papa Latyr Faye
MBA International Development Consulting
bayefaaltouba@gmail.com
“Justice to the Righteous-Rule of Law” (Justice aux Ayants droit-Force à la Loi)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image