leral.net | S'informer en temps réel

A mes chers frères et sœurs sénégalais


Rédigé par leral.net le Vendredi 20 Mai 2011 à 11:33 | | 1 commentaire(s)|

A mes chers frères et sœurs sénégalais
Travaillez, prenez de la peine, car c’est le fond qui manque le moins, disait La fontaine.

En tant qu’émigrée vivant aux Etats Unis d’Amérique, je m’approprie cette belle recommandation pour sensibiliser mes chers compatriotes.

Reconnaissons et apprécions tous ensemble ne serait ce qu’à sa juste valeur les réalisations de l’alternance, notamment les infrastructures, l’agriculture, l’éducation, la liste n’est pas exhaustive.

Pour ce faire, il nous appartient d’être optimistes et de nous armer efficacement pour faire face aux facteurs troubles.

Il est unanimement reconnu que le Président de la République Maitre Abdoulaye Wade est un visionnaire, un panafricaniste, de renommée, ses déclarations et interventions dans toutes les instances étant régulièrement approuvées.

Il est souhaitable que son option soit scrupuleusement suivie par son entourage pour qu’avec la volonté divine on soit épargné des supplices du moment

Les épaules bien rapprochés comme pour prier ensemble, fonçons unis vers l’idéal pour le développement.

Que ceux qui sont chargés de diriger les structures politiques se considèrent comme des serviteurs du peuple.

Ce sont les quelques interpellations d’une femme engagée prête à se mettre à la disposition de son peuple.

Tout le monde doit accepter les changements positifs opérés sous le magistère de Maitre Abdoulaye WADE..

Avec discipline, puisque bénéficiant d’une parfaite démocratie, on peut toujours exiger un bien être conformément à la nature humaine.

Justement par rapport à ce bien être, il me semble judicieux d’interpeller directement le chef de l’Etat Maitre Abdoulaye WADE sur deux points ;

il s’agit d’abords de demander à l’Etat de venir en aide par l’octroi de bourses à nos enfants qui ont fini de prouver à la face du monde leur suprématie dans plusieurs domaines de l’enseignement. Nos enfants ont besoin d’être accompagné financièrement par leur Etat car étant persuadé qu’ils sont capable de relever le défi dans les hautes études. C’est l’Etat qui y gagnera finalement.

Aussi l’ors de ses voyages aux Etats Unis Monsieur le Président avait donne des instructions fermes afin que le dossier des Femmes et des émigrés en particulier concernant Tivaoune Peulh soit finalise et voila une autre raison pour attirer l’attention des proches collaborateurs du président qui ne suivent pas les directives

Ensuite revoir les accords de partenariat entre nos deux Etats. Les Sénégalais qui sont refoulés du territoire américain pour diverses raisons doivent être dédommagés avec une somme forfaitaire pour une bonne intégration parmi les siens. Ceci à la charge du gouvernement américain bien sure à l’image de ce qui se fait avec beaucoup de pays du tiers monde.

Voilà cher Président le cri de cœur de la plupart des Sénégalais vivant ici aux Etats Unis et nous sommes persuadés que nos doléances trouveront une oreille attentive

Merci de l’aimable attention accordée à la lecture de ce message.



Mm Absatou kane DIOP, Présidente Coopérative Femmes Action ( C.F.A)

Washington DC & Area
www.cfaproject.org
diopkane_64@hotmail.com



1.Posté par SA Thiadiaye le 20/05/2011 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous savons distinguer le bien du mal

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image