leral.net | S'informer en temps réel

« A partir du 11 novembre 2016, tous les numéros non identifiés seront suspendus...», Mamadou Ibrahima Traoré, Directeur des Ventes de Sonatel

Si vous tenez encore à garder votre numéro mobile Orange, faites le nécessaire pour l’identifier avant le 11 novembre 2016. C’est du moins ce qui ressort de l’avertissement de Mamadou Ibrahima Traoré, Directeur des Ventes de Sonatel.


Rédigé par leral.net le Samedi 22 Octobre 2016 à 19:19 | | 1 commentaire(s)|

Selon ce dernier: « Si un client ne s’identifie pas, son numéro ne pourra plus passer d’appels à l’échéance indiquée sur le SMS reçu. À compter de cette date, s’il n’est toujours pas identifié, nous serons dans l’obligation de le résilier conformément à la directive de l’ARTP valable pour tous les opérateurs mobiles. Il reste encore quelques jours : nous invitons l’ensemble de nos clients Orange à s’identifier via le #236# ou en se rendant dans les agences ou boutiques Orange ».

« A compter de cette date, afin d’éviter à nos clients d’être résiliés au 11 novembre 2016, comme stipulé par la loi, Orange a décidé de les accompagner dans cette démarche. Depuis avril, des SMS ont été envoyés à tous les clients Orange. De plus, une campagne de communication radio, TV, internet est menée. Les clients Orange reçoivent un SMS ou un appel leur demandant de s’identifier avant une date définie. Ainsi, à compter de cette date, le numéro est suspendu jusqu’à ce qu’il soit correctement identifié », a déclaré monsieur Diop.

Précisant que l’identification est une directive de l’Etat du Sénégal qui concerne tous les opérateurs, le Directeur des Ventes de Sonatel, n’a pas manqué de montrer aux clients d’Orange comment procéder pour identifier leurs numéros mobiles.

« Le #236# permet aux clients de nationalité sénégalaise de s’identifier par eux-mêmes avec leur carte nationale d’identité sans se déplacer. Surtout assurez-vous de transcrire exactement les informations figurant sur la carte d’identité (prénoms, nom, etc.). A défaut, l’identification ne sera pas effective et d’autres relances pourront vous être faites jusqu’à résiliation. Attention, il ne faut pas mettre des espaces dans le numéro de Carte Nationale d’Identité (CNI) : il faut saisir les chiffres sans espace », a—il expliqué.

Relativement aux pièces identification acceptées, le directeur des Ventes de Sonatel, d’expliquer:

« Si vous êtes déjà abonné : au #236#, seule la Carte d’identité nationale est acceptée; en agence ou boutique Orange, la Carte Nationale d’Identité et le passeport sont acceptés. Si vous êtes un nouvel abonné : la Carte Nationale d’Identité et le passeport sont acceptés ».

« Pour les étrangers, plusieurs pièces d’identité sont admises (le Passeport, la carte nationale d’identité pour les ressortissants des pays de la CEDEAO ou membres de l’OMVS, la carte d’identité d’étranger et la carte de réfugié, ces 2 derniers étant délivrées par le Ministère de l’Intérieur de la République du Sénégal », précise-t-il.

Avant de conclure: « L’identification est faite en collaboration avec le Ministère de l’intérieur. Il suffit qu’il y ait une petite erreur de saisie des informations pour qu’elle échoue. Nous invitons ces clients à reprendre leur identification en saisissant les données telles qu’elles figurent sur leur carte d’identité sénégalaise. Attention, il faut saisir les chiffres du numéro de CNI sans espace. Si malgré toutes ces précautions ils n’y arrivent toujours pas, nous les invitons à se rendre en agence Sonatel ou dans la boutique Orange la plus proche munis de leur carte d’identité nationale. Par ailleurs, la loi autorise 3 numéros maximum par identité. Ainsi, l’identification peut échouer aussi en raison d’un nombre de numéros enregistrés sous la même identité supérieur à 3. Dans ce cas, nous les invitons à se rendre en agence pour vérifier les numéros à leur nom et les régulariser (supprimer ceux qu’ils n’utilisent plus par exemple). Quant aux clients qui s’étaient identifiés lors de l’achat de leur puce, il se pourrait que leur identification soit incomplète au regard des nouvelles exigences légales. S’ils ont reçu un SMS d’Orange, nous les invitons à identifier leur numéro ».

Abdoulaye FALL, Leral.net







Hebergeur d'image