leral.net | S'informer en temps réel

A quand la fin de la colonisation ? Par Moustapha Faye

L’Afrique, berceau de l’humanité, qui tarde à décoller. L’Afrique, un continent qui regorge d’un potentiel inépuisable lié à la volonté divine. Mais aussi l’Afrique n’est constituée que de micros Etats et dont les dirigeants ne se préoccupent que de leurs problèmes personnels. En d'autres termes, ils ne cherchent qu’à s’arc-bouter au pouvoir, à remplir leurs poches en pillant les biens publics et qui n’hésitent pas à trahir leurs proches amis suite à des Montages financiers assurés par les étrangers pour assassiner les révolutionnaires du continent.


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Avril 2014 à 11:39 | | 0 commentaire(s)|

A quand la fin de la colonisation ? Par Moustapha Faye
Des chefs d’Etat qui n’osent pas faire face à leurs homologues occidentaux pour libérer notre très chère Afrique ; mais, au contraire, ils chantent leurs louanges, pour ne pas dire qu'ils leur cirent les chaussures, pour essayer d’être mieux soutenus pour faire face à ses frères et amis Africains. En effet, les chefs d’Etat actuels doivent oser déclencher le processus de décolonisation pour un avenir radieux des Africains, le respect des valeurs africaines, de l’intelligence africaine mais aussi et surtout une meilleure vie pour les Africains.

L’Afrique d'où tout est parti ; l’Afrique, le continent le plus riche de la planète, qui a enrichit et continue d’enrichir les pays du Nord. Cette Afrique qui avait soutenue le plan Marshall peine aujourd’hui à sortir du trou. Ces habitants continuent de demander une aide alimentaire conditionnée. Or, tout le monde sait que qui te donne à manger te dicte ses lois. Il est temps que les Africains sachent que l’impérialisme ou le néocolonialisme ne sont que les grains de riz, de maïs, de mils, que nous importons. Il faut que les Africains se débarrassent des colons pour prendre leur destin en mains. De ce fait, des réflexions collections qui mettront fin à la balkanisation de l’Afrique en d’autres termes, la division de l’Afrique en micro- Etats, doivent être initiées.

Ensuite, rompre petit à petit l’accaparement des grands marchés d’Afrique par les FIRMES internationales et encourager celles internes pour plus de compétitivités dans le cadre continental. Mais, le plus important est de tourner le dos aux produits importés et consommer la production locale. Ce qui permettrait aux ouvriers, aux cultivateurs, aux industriels et tant d‘autres entreprises de prendre le train en marche. C'est seulement ainsi qu'on fondra une base solide de la rupture économique et qu'on tendra directement vers l’autosuffisance alimentaire et l’indépendance financière des entreprises.

Moustapha FAYE

Taphisse87@gmail.com
772446854






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image