leral.net | S'informer en temps réel

A tous les Honorables Députés de l’Assemblée Nationale du Sénégal

Refus de délivrance d’un récépissé de parti politique à BES DU ÑAKK par le
Gouvernement du Sénégal


Rédigé par leral.net le Lundi 7 Avril 2014 à 21:30 | | 0 commentaire(s)|

Monsieur/Madame l'Honorable Député(e),
A cet instant précis décisif pour notre démocratie, où votre auguste assemblée est saisie pour voter en session plénière, un nouveau code électoral déterminant pour notre démocratie et l’avenir de notre pays, il ne doit pas être acceptable pour les démocrates que vous êtes, que le ministre de l’intérieur et le chef de l’Etat du Sénégal, piétinent la Constitution de notre pays en ses articles 8 et 12, en refusant à des Sénégalais honorables, de se constituer en parti politique.
En effet, BES DU ÑAKK, qui signifie en langue nationale Walaf, « un jour viendra », notre Mouvement social à vocation politique, issu de la société civile, a participé pour la première fois à des consultations législatives au Sénégal, le 1er juillet 2012 sous sa propre bannière. A l’issue desdites élections, auxquelles 24 partis politiques avaient pris part, notre mouvement a été crédité de 113.321 suffrages soit 6% de l’électorat national et a obtenu 4 Députés qui siègent présentement dans votre auguste assemblée (voir tableau ci-joint). Son Président MANSOUR SY DJAMIL qui fait partie de ces Députés est en outre, vice-Président de cette Assemblée Nationale, mais également co-Président de la « Conférence Mondiale des Religions » et membre du « Réseau des Parlementaires de la Banque Mondiale ». Pour avoir fait ses humanités en France (Sorbonne) et en Grande Bretagne, avoir été Président de l’Association des étudiants Sénégalais de France (ASF) et fonctionnaire international à la Banque Islamique de Développement (BID) pendant 26 ans, il jouit d’une expérience remarquable et d’une ouverture sur le monde, dont personne ne devrait priver notre pays de la jouissance.
Conscient de la légitimité populaire conférée par le suffrage universel et voulant apporter sa contribution à la construction démocratique de notre pays, BES DU ÑAKK a décidé de participer également aux prochaines élections locales, objet des débats en plénière de ce lundi 07 avril. Cependant, le Code électoral Sénégalais ne permet pas à un mouvement de la société civile de participer à des élections locales, sans avoir au préalable un récépissé de parti politique. Pour contourner cette discrimination, BES DU ÑAKK a décidé de se muer en parti politique et a déposé auprès du ministère de l’intérieur, une demande de reconnaissance depuis le 07 mai 2013.

Le Ministre de l’Intérieur refuse cependant de délivrer à BES DU ÑAKK son récépissé, alors que d’autres organisations qui ont déposé une demande bien après BES DU ÑAKK, ont déjà reçu le leur.

BES DU ÑAKK, s’il faut le rappeler, est une organisation démocratique, laïque, qui combat toute les formes de discrimination religieuse, de genre ou d’ethnie.

BES DU ÑAKK est membre de la coalition présidentielle majoritaire BENNO BOKK YAKAAR dont il fait partie des membres fondateurs.

Pour des raisons manifestes de calcul politicien et de défrichage du terrain pour son candidat déjà déclaré à l’élection présidentielle de 2017, le Ministre APR de l’Intérieur, par des manœuvres dolosives essaye de barrer la route à BES DU ÑAKK et à son leader MANSOUR SY DJAMIL, en le privant d’un récépissé.

Cet acte posé par le Ministre l’intérieur ABDOULAYE DAOUDA DIALLO, est antidémocratique et mérité d’être dénoncé par les représentants du peuple sénégalais, de ce même peuple, qui a délivré à BES DU ÑAKK un récépissé populaire, en l’envoyant à l’assemblée nationale.

Nous vous saurions gré, Honorable Député(e), de toutes les dispositions qu’il vous plaira de prendre, pour marquer votre désapprobation à l’égard de cette mesure arbitraire, en vous solidarisant personnellement avec BES DU ÑAKK, au nom de la Démocratie.

Veuillez agréer, Honorable Député(e), l’expression de notre déférente considération et de nos sentiments les plus patriotiques



Fait à Dakar, le 07 avril 2014

Au nom et pour
Le Directoire National de BES DU ÑAKK
Pr. Aliou DIACK, Coordonnateur National


















ANNEXE

Résultats dans quelques Départements où BES DU ÑAKK s’était présenté aux dernières élections législatives du 1er juillet 2012 :

DEPARTEMENT Pourcentage de suffrages obtenus par BES DU ÑAKK Classement de BES DU ÑAKK sur 24 Partis politiques et indépedants ayant participé aux élections
DAKAR 9,46% 2ème
GUEDIAWAYE 12,78% 2ème
PIKINE 14,24% 2ème
RUFISQUE 15,21% 2ème
LOUGA 13,16% 3ème
DAGANA 10,57% 3ème
SAINT-LOUIS 6,75% 4ème
MBOUR 14,20% 2ème
THIES 9,60% 2ème
TIVAOUANE 5,59% 3ème
DIASPORA 6,50% 3ème

Nota Bene :
Les partis politiques ayant participé aux élections législatives du 1er juillet 2012 étaient : RES LES VERTS, DC, PETAW, PVD, MPS/FAXAS, SPD, PSA, MRDS, SALAM, PENCOO, URD, CAP21, AJ/PADS, CPJE, BES DU ÑAKK, BOKK GUIS GUIS, AND TAXAWAL, PDS, LII DAL NA XEL, TEKKI 2012, DSTC ALASSANE NDOYE, WA SENEGAL, LEERAL et BENNO BOKK YAKAAR.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image