leral.net | S'informer en temps réel

A vous, Monsieur Amadou Tidiane Wone, ancien ministre


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Janvier 2015 à 20:32 | | 7 commentaire(s)|

A vous, Monsieur Amadou Tidiane Wone, ancien ministre
Après avoir lu votre contribution sous forme de lettre ouverte adressée à son Excellence le Président SALL, intitulée: A vous Monsieur le Président, parue dans la presse, je vous vois accablé de mépris et peut-être de dégoût à l'endroit d'un des hommes politiques les plus républicains, devenu notre Président. Un manque d'idées et de principes, hélas de votre part en tant qu' ancien Ministre vous pousse à avancer des propos pleins d'illusions sans fondement!

Que vous a fait son Excellence le Président SALL? Que voulez-vous de lui dans cette situation d'où vous le mettez et dans laquelle vous vous abattez malhonnêtement en jouant sur la conscience de la masse composée de "faciles à croire"?

Cet état de fait qui se répète dans vos écrits me pousse à vous répondre par la même voie si on veuille bien me le permettre ; je l'espère bien.

A l'entame de vos propos, Excellence, Monsieur l'ancien Ministre, vous rappelliez au Président SALL de bien connaître intimement le PDS pour en être un meilleur ou un pire produit. Pourtant, vous êtes sûr et certain que Macky fut le meilleur militant de ce parti car très aimé, très estimé et très respecté par vous tous car ayant conduit ce parti vers toutes ses victoires politiques les plus éclatantes, jusqu' au moment où vous avez décidé de le noyer comme dit l'adage. Je vous en donnerai plus de détails.

Vous estimez par de chimériques propos à faire croire aux sénégalais qu' en glossant sur l'âge avancé de WADE, le Président SALL chercherait à esquiver le débat. Vous savez très bien que ce dernier n'est pas un laudateur encore moins un voyez moi qui aime le micro et les caméras comme l'homme au 3 T: "Touki Télé Touba". Son Excellence est un homme d'action, un homme de terrain qui répond toujours à ses détracteurs par le silence et les faits palpables comparables, observables et mesurables pour les inviter à se ressaisir consciemment.

L'homme politique le plus estimable au Sénégal parce que mieux élu, d'une inépuisable bonté, aux tendres affections soutenues par la loyauté, la fidélité; le tout moulé dans une personnalité qui charme toujours son peuple par ses discours modestes et très sensés pour nous ramener calmement à la sagesse est bien le Président SALL Il ne sait pas dire ou faire du mal à personne: bien éduqué et ancré à nos valeurs sénégalaises.

Vous l'invitez à prendre conscience de la montée des périls. De quels périls parlez-vous? Vous n' osez jamais les énumérer car votre conscience gêne votre élocution maladroite du moment où il s'agit de la traque des biens mal acquis qui vous gêne tous, où des voleurs crient au voleur et chercheraient à faire tout pour ne pas restituer au peuple ce qu' ils ont pris, au prix de leur vie. Dieu rendra la justice à coup sûr.

Vous semblez noter une absence de preuves en avançant que les magistrats peinent à confirmer la véracité des faits reprochés aux détourneurs. Faut-il vous rappelez les cas Aida Ndiongue, Tahibou Ndiaye, Bara Sady...?Faut-il vous faire savoir que Karime Wade refuse toujours de répondre aux questions de fond? Faut-il vous dire qu' il y a le frère de Bourgi qui est sous le coup d'un mandat d'arrêt international? Savez-vous que les complices de Karime Wade font de faux témoignages? Savez- vous que ce sont des prête-noms qu' on a utilisé pour monter toutes ces sociétés qui ont servi à traire nos maigres ressources? Vous ne l'ignorez pas Excellence, seulement vous le niez malhonnêtement comme si c'était votre mot d'ordre.

Vous avancez que "pour cacher un mensonge, il faut mentir mille fois". Il n'a jamais été question de mensonge de la part de l'État, mais il a été question de faire le malin comme WADE sait le faire avec tous ceux qui sont restés avec lui. Laye Ndiombor nous rappelle bien cela. Arrêtez car le peuple comprend bien votre jeu.

Deux années seulement sont elles suffisantes pour relever un pays pillé douze ans durant? Une maladie qui vous pénètre durant douze ans ne se guerrit pas en deux ans. WADE avait dit tout haut que le Président SALL ne sera pas en mesure de payer les salaires dans six mois. Vous savez bien la suite. Pas la peine de vous le dire ; les salaires des fonctionnaires ont mêmes été augmentés.

Excellence, Monsieur l'ancien Ministre, Fuutanke, négro-africain et musulman comme vous vous considérez, il me semble que vous ne vous êtes pas encore bien imprégné de ceci à vrai dire car je consens que peut-être vous n'étiez pas au Sénégal quand WADE tenait coûte que coûte à humilier son Excellence le Président SALL au moment où il venait de perdre l'être qui lui est le plus cher au monde: sa chère mère après de bons et loyaux services. Qu' avez-vous dit ou fait à l'époque? Qu' avez-vous fait quand ce dernier disait que le meilleur des sénégalais y compris vous-même était son fils biologique? Dieu est juste et le meilleur des juges Excellence, Il est toujours du côté de ceux qui détiennent la vérité. Rangez-vous du côté de la vérité pour être à l'aise si vous êtes croyant, Fuutanke, négro-africain.

Le Président SALL est notre Président, père de la Nation , titre qu' il a reçu dignement et justement en étant toujours juste. Son parcours politique dont vous attribuez à WADE, il le doit à son éducation, son courage, son sérieux, sa foi et sa justesse. Permettez-moi de vous rappelez que la plus belle page de l'histoire politique de WADE c'est le Président SALL qui l'a écrite en lettres d'or. En tant que numéro 2 du PDS, directeur de campagne de WADE en 2007, il l'a fait élire dès le premier tour à la présidentielle et lui a offert 133 sièges sur les 155 mis en compétition la même année. Ma question est qui a trahi le premier si tu parles de trahison?

L'invite à la rencontre et au dialogue entre les deux hommes, un fils honnête et un père mal entouré peut bien être impossible si le père refuse de pratiquer à son âge la sagesse pour comprendre que le fils est à l'apprentissage de celle-ci: "la vieillisse est le temps de pratiquer la sagesse et la jeunesse le temps de l'apprendre". Lors de la tenue du XV ème sommet de la francophonie à Dakar, en déclinant l'invitation de son Excellence le Président SALL, WADE a raté la plus belle photo de son existence, le plus beau souvenir politique de sa carrière, le plus beau tableau des galeries d'histoires politiques.

Son Excellence le Président SALL est un modèle de leadership pour l'Afrique. Par la pédagogie de l'exemple, il donne aux dirigeants africains et à tous les sénégalais la vraie voie pour être un vrai citoyen des temps modernes. Ses rôles dans les différentes crises qui secouent l'Afrique témoignent de ceci contrairement à celui qui a donné carte blanche à la France de liquider Khadafi le panafricaniste qui nous avait demandé de le maintenir Président à vie à Dakar un soir de 4 Avril.

Avant de demander maladroitement à son Excellence le Président SALL de changer de cap, soyez d'abord juste avec vous-même Excellence, Monsieur l'ancien Ministre Amadou Tidiane WONE.

Recevez mon profond respect.

Malick Wade GUEYE depuis Almeria/ Espagne.
E-mail:wadegueye71@yahoo.fr







Hebergeur d'image