leral.net | S'informer en temps réel

ABUS DE CONFIANCE : Un émigré perd le cœur d’une fille et des bijoux en or

Un émigré vivant au Etats-Unis au cours d’une affaire d’abus de confiance l’opposant à une fille de son quartier, perd le cœur de celle-ci ainsi que ses bijoux en or. L’émigré Pape Médoune Thiam, ingénieur en télécommunications, de surcroît analyste financier aux Etats-Unis, a perdu le cœur de la jeune fille Ngoné Ly qu’il voulait conquérir ainsi que les bijoux en or qu’il lui avait prêtés. Ceux-ci étaient estimés à 1.500.000F Cfa. C’est la conséquence de la décision rendue hier par le tribunal des flagrants délits dans sa seconde composition. Celui-ci a relaxé au bénéfice du doute la demoiselle Ly, poursuivie pour abus de confiance au préjudice de M. Thiam qui a été débouté de sa demande. Les faits se sont déroulés à la Gueule tapée où le plaignant a élu domicile.


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Avril 2011 à 13:28 | | 2 commentaire(s)|

ABUS DE CONFIANCE : Un émigré perd le cœur d’une fille et des bijoux en or
L’émigré Pape Médoune Thiam, notaire au pays de l’oncle Sam, avait prêté à la jeune fille, âgée de 16 ans à l’époque des parures or destinées à sa future épouse. Celle-ci devait se rendre, dit-il, à un baptême. M. Thiam, voulant conquérir son cœur à force de fréquenter leur domicile, n’avait pas hésité à lui faire cette faveur. Au moment de lui demander de lui restituer ses biens, la mise en cause sert les avoir perdus.

Ce que la partie civile ne veut point entendre. Pour lui, la fille a tout simplement détourné voire fait main basse sur les bijoux avec la complicité de sa mère. C’est ainsi qu’il a porté plainte contre NGoné Ly pour rentrer en possession de son dû. Devant la barre, la prévenue a soutenu que les bijoux en question lui ont été offerts par la partie civile.

Non sans préciser qu’ils se seraient égarés par la suite dans un véhicule de transport en commun alors qu’ils les avait mis dans sa pochette. Même son de cloche chez sa génitrice qui a confirmé la remise des bijoux à sa fille tout en s’engageant à rembourser. Face à ce dilemme, le procureur de la République a donné sa langue au chat en se rapportant à la décision du tribunal.

Il a dit n’avoir pas « d’éléments de droit ni de fait pour entrer en voie de condamnation contre la fille ». Selon lui, il n’y a que la déclaration de la partie plaignante contre celle de la prévenue sans témoins. Pour l’avocat de la défense, Me Samba Ametti, il s’agit d’un « dépit amoureux » que la partie civile a voulu transformer en sanction pénale.

À son avis, celle-ci ne peut pas prouver que c’est effectivement un « prêt précaire ». De plus, « matériellement, il ne peut y avoir de délit d’abus de confiance. Etant à l’époque une mineure, elle ne peut pas s’engager », dira l’avocat qui souligne ceci : « On ne peut pas prêter à un enfant de 16 ans des bijoux en lui demandant de les restituer »

. Sur ce, il a demandé la relaxe pure et simple de sa cliente qui a été « injustement détenue ». Dans son délibéré, le tribunal a prononcé la relaxe de la fille au bénéfice du doute. L’émigré perd au finish deux fois : le cœur de celle-ci qu’il voulait marier et son or. Quel triste sort pour un amoureux.

Papa Massar SOW le matin



1.Posté par beugfalou le 13/04/2011 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dommage mon ami , je suis émigré comme toi mais en France il ne faut pas faire de confiance aux sénégalaises c'est dommage de le dire mais c'est la triste vérité je compati à ta douleur mais ce n'est qu'une expérience dans ta longue vie de conquérant des filles OK ciao

2.Posté par qel le 14/04/2011 04:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu n'a meme pas honte tout le monde s'ai comment t'a voler les bijoux la de ton ex femme. Espece de menteur tu n'a encore rien vu

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image