leral.net | S'informer en temps réel

ABUS DE CONFIANCE : Un émigré se fait plumer à hauteur de 4,5 millions de francs

Le juge correctionnel des flagrants délits s’est penché hier sur une affaire d’abus de confiance portant sur plus de 4,5 millions. La principale victime, Alassane Diop, un émigré avait confié ses biens à un neveu naïf qui se fera rouler dans la farine. Il accuse Ablaye Niang de l’avoir embobiné. Cependant, à la barre, Niang à dégagé en touche. Verdict demain.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Septembre 2010 à 13:21 | | 2 commentaire(s)|

ABUS DE CONFIANCE  : Un émigré se fait plumer à hauteur de 4,5 millions de francs
Souffrir le martyre en Europe pour investir dans son pays et se faire gruger, déception ne peut être plus grande. C’est ce qui est arrivé à l’émigré Alassane Diop. En effet, du fait de ses voyages fréquents, il avait donné procuration à son neveu pour gérer ses affaires ici. Mais c’était sans compter avec les mauvaises fréquentations du garçon qui, surtout à cause de sa naïveté et de sa situation d’analphabète se fera rouler dans la farine pour plus de 4,5 millions de francs. En effet, Modou Diop, le neveu en question, a été élevé par son oncle après le décès de son père. Ils ont travaillé ensemble pendant des années sans le moindre problème. Les mauvaises langues et les jaloux, voulant semer la zizanie dans leurs bonnes relations, ont réussi à faire croire au jeune homme que son oncle l’exploite, qu’il n’est pas bien rémunéré avant de lui conseiller de soutirer de l’argent pour partir en voyage. Ces derniers ne sont autres que Ablaye Niang contre qui l’oncle l’avait mis en garde et un certain Ibou Ndiaye qui avait grugé Alassane Diop et qui lui doit toujours de l’argent après sa condamnation.

Le naïf Modou Diop se met à exécution en donnant le chéquier au premier cité pour remplir un chèque de 4,5 millions, profitant de l’absence de l’oncle parti au Mali. Modou Diop, une fois en possession de l’argent, le confie à Ablaye Niang et disparaît de la circulation. Alassane, revenant de voyage (c’était au mois de juillet dernier), ne trouve pas son neveu dans la maison. Pire, il n’arrive même pas à le joindre sur son portable. Mais comme seules les montagnes ne se rencontrent jamais, quelque temps après, le garçon se manifeste en envoyant un texto à son oncle. Celui-ci le convainc de rentrer pour discuter en famille. Malheureusement, rien de consistant n’est sorti de ces rencontres, les trois mis en cause se renvoyant la balle à tour de rôle. C’est dans ces bisbilles qu’une plainte a été déposée.
Devant la barre, Modou Diop et sa mère Elisabeth Sambou chargent Ablaye Niang. En effet, la génitrice et son fils soutiennent que l’argent est avec Ablaye et que celui-ci a restitué 2,320 millions, avant de leur dire qu’il a investi le reste dans son poulailler. Des allégations battues en brèche par le sieur Niang qui soutient qu’il n’a fait que remplir le chèque. Cependant, une observation de taille a été faite par les juges. En fait, remarque l’un des assesseurs, « pour celui qui a l’habitude de remplir un chèque, c’est un carnet et non un volet détaché sans la souche qu’il détient ». Le prévenu Niang, toujours prompt à répondre, rétorque tout de go : « il me l’a remis comme tel ». Peu importe, le conseil de la partie civile a demandé 5 millions pour les préjudices confondus. Celui de la défense, quant à lui, dira que « ce sont justes des allégations contre des dénégations, et que le Tribunal ne peut pas entrer en voie de condamnation en se basant sur de simples propos ». Il a demandé la relaxe pure et simple de son client. Délibéré demain.

Moussa CISS (Stagiaire) l'asquotidien



1.Posté par cool le 23/09/2010 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

saytane togal bayilene dikhase

2.Posté par Thierno le 23/09/2010 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur Moukhtar Kouyate, ancien charge d’affaires au Consulat du Senegal a New York et, presentement, Consul quelque part en France, accuse dans une sombre affaire d’arnaque !







Dans le BLOG qu’il anime dans le site de XALIMA, Monsieur Mamadou Kane dit MAKKANE, Porte-parole de l’Apr a New York qui, depuis quelques annees est trempe dans une affaire d’escroquerie ayant trait a l’immigration aux USA, accuse nommement Monsieur Moukhtar Kouyate, ancien charge d’affaires au Consulat du Senegal a New York, de lui avoir presente sa principale complice, Mme Marieme Daffe, dans les locaux du Consulat meme.

Des centaines de Senegalais de tous les bords, surtout d’innocents Al Pulaar, ont ete gruges pour une affaire de regularisation au service de l’immigration americaine et courent toujours derriere leurs bourreaux.

Ayant flaire l’arnaque, le bureau de l’epoque de l’Association des Senegalais d’Amerique avait fait des communiqués de presse appellant a la vigilance.

Mamadou Kane dit MAKKANE qui dirigeait les programmes de la radio Pulaar Speaking Association, faisait des contre-communiqués demandant aux Senegalais interesses de le contacter lui et ses complices. Bien sur, c’etait avant que ses detournements au detriment de cette meme radio qui ont ete finalement decouverts et rembourses en partie seulement par certains de ses proches parents qui n’en pouvaient plus de honte, ne soient connus du bureau de Pulaar Speaking qui a informe tout le monde. Ces detournements de l’argent des communiqués et la non cotisation dissimulee de MAKKANE et son epouse pendant 8 ans alors qu’il criait toujours a la radio que chaque membre conscient et honnete de Pulaar Speaking doit cotiser, ont ete a la base du renvoi de MAKKANE de la radio de Pulaar Speaking.

Tout le reste n’est que balivernes et MAKKANE sait que le bureau actuel de Pulaar Speaking sait combien il est implique dans des magouilles financieres qui ont porte prejudice a ladite association. La credibilite ne saurait etre gagnee ou retablie par un blog internet haineux envers ceux qui t’ont renvoye de la radio pour detournement au detriment de la communaute Al Pulaar.

Pour revenir sur cette fameuse arnaque de l’immigration dont MAKKANE a ete l’un des cerveaux, vu les sommes qu’on demandait a chaque personne interessee (Plus de $300 dollars US), le cumul se chiffre a plusieurs dizaines de milliers de dollars a travers tous les USA.

Mamadou Kane dit Makkane de Brooklyn, Mme Marieme DAFFE, le cerveau principal, un nomme Abdoulaye THIAM de Harlem et d’autres complices, ont roule dans la farine, des centaines de nos compatriotes et meme d’autres africains.

Ce qui etait ignore jusqu’a present et qui fait surface maintenant selon la version de Mamadou Kane dit MAKKANE, c’est le role du representant de l’Etat du Senegal qui a l’epoque, n’etait personne d’autre que Monsieur Moukhtar Kouyate qui officiait au Consulat general a New York en sa qualite de charge d’affaires.

Qui connait MAKKANE, sait que tout ce qu’il dit est a prendre avec des pincettes et rien ne saurait le blanchir dans cette affaire d’arnaque au prejudice de centaines de pauvres immigres senegalais etablis en Amerique (L’homme est coutumier des faits en matiere de detournement ; le dernier en date pour le moment connu, est le detournement de l’argent destine aux paiements des communiqués de presse lors de l’avant derniere visite de Macky Sall aux USA. Raison pour laquelle d’ailleurs, lors de la visite 2010 de Macky Sall aux USA, les membres du bureau de l’Apr ont clairement fait savoir a MAKKANE que vu ses antecedents negatifs avec l’argent, aucun dollar ne passera entre ses mains cette fois-ci.). Les Senegalais veulent et doivent savoir a quel degre Monsieur Moukhtar Kouyate que MAKKANE accuse d’avoir ete le facilitateur entre Mme Marieme DAFFE et les autres complices, etait implique selon la version de MAKKANE.





EXTRAIT DE CE QUE DIT Mamadou Kane dit MAKKANE, Porte-parole de l’APR a New York.



REPONSE DE SON LEADER
“ Pour le programme immigration,c'est dans le Consulat du Senegal que Kouyate nous presente marieme Daffe,Abdoulye Thiam et moi.Pas un sou n'est venu des mains d'un emigre en direction de la mienne.45 frerres foutankais sont venus a Mariame daffe par mon biais(y compris mon fils).Pensant que c'etait une mane financiere,le bureau de Pulaarspeakingde l'epoque a cru bon le retirer de ma main.Marieme daffe collaborait finalement avec Lamine Sakho.

Projet television peule?Pas un sou de qui que se soit.Les petits $300 collectes suite a l'appel de mon ami Tierno Madani Tall.cette somme est entre les mains de notre frere Alioune NGaido(il est pret a vous le presenter a n'importequel moment)”
Ecrit par: MAKKANE | 19/09 02:26AM



Qui de Mamadou Kane dit MAKKANE ou Monsieur Moukhtar KOUYATE que nous avons positivement apprecie ici, durant le temps qu’il etait au Consulat a New York et que nous avons connu au Gabon, dira la verite quant a cette affaire d’arnaque ?

Toujours est-il que les victimes attendent, demandent justice et veulent de l’aide pour rentrer dans leurs fonds.



Par POULO ARDO

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image