leral.net | S'informer en temps réel

ACT dénonce «l’outrecuidance et la désobligeance» de Frank Timis


Rédigé par leral.net le Samedi 8 Octobre 2016 à 22:09 | | 0 commentaire(s)|

Le Bureau politique d’ACT s’est dit outré de l’outrecuidance et la désobligeance avec lesquelles F. Timis, s’est autorisé à évoquer dans la presse sénégalaise ses relations avec plusieurs autorités sénégalaises.
Le Bureau politique d’ACT s’est dit outré de l’outrecuidance et la désobligeance avec lesquelles F. Timis, s’est autorisé à évoquer dans la presse sénégalaise ses relations avec plusieurs autorités sénégalaises.

Le bureau politique de l’Alliance pour la Citoyenneté et le travail (ACT) est sidéré par ce qu’il caractérise comme «l’outrecuidance et la désobligeance avec lesquelles F. Timis, s’est autorisé à évoquer dans la presse sénégalaise ses relations avec plusieurs autorités de notre pays». ACT estime que le Gouvernement du Sénégal, de, par sa souveraineté, ne devrait aucunement pas accepter de tels propos, de la part de partenaires étrangers.
 
Evoquant, l’interview de Frank Timis parue dans un quotidien de la place le 7 octobre 2016, le Bureau politique d’ACT s’est dit «outré de constater l’outrecuidance et la désobligeance avec lesquelles F. Timis, s’est autorisé à évoquer dans la presse sénégalaise ses relations avec plusieurs Autorités de notre pays». Le parti que dirige Abdoul Mbaye a aussi insisté que le «Gouvernement du Sénégal ne devrait pas accepter de tels propos de ses partenaires étrangers», avant de pointer du doigt la nationalité de Frank Timis : «vous êtes né en Roumanie, et vous avez investi en Australie, au Canada, en Ukraine, en Grèce, en Russie par exemple... Pourquoi vous êtes-vous tourné vers l’Afrique ?».
 
Frank Tims a menacé de plainte certains dignitaires de l’opposition pour avoir dit des contrevérités sur Petrotim. Le Roumain d’origine, surnommé le geyser, a aussi tiré à boulets rouges sur Karim Wade qu’il a traité de fils à papa, pour avoir eu à gérer 7 ministères.
 
Le Bureau politique de l’ACT a aussi informé du courrier adressé par Abdoul Mbaye à M. Andrew G. INGLIS CEO de Kosmos Energy et de la réponse reçue de cette structure. Par ce courrier dont copie a été adressée à l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique au Sénégal, ACT a demandé à Kosmos Energy des informations précises portant sur les «conditions dans lesquelles ses investissements au Sénégal dans le domaine de la recherche en hydrocarbures ont été réalisés».
 
Massène DIOP Leral.net






Hebergeur d'image