leral.net | S'informer en temps réel

ACTE 3 - Recrutement «abusif» dans les Collectivités locales : Oumar Youm clash Khalifa Sall

Le ministre en charge des Collectivités locales explique le blocage de la mise en œuvre de l’Acte 3 de la décentralisation par le recrutement «abusif» de personnel. Oumar Youm s’est intéressé, à ce propos, à l’exemple de la mairie de Dakar, dirigée par Khalifa Sall.


Rédigé par leral.net le Samedi 10 Janvier 2015 à 10:17 | | 2 commentaire(s)|

ACTE 3 - Recrutement «abusif» dans les Collectivités locales : Oumar Youm clash Khalifa Sall
ACTE 3 - Recrutement «abusif» dans les Collectivités locales : Oumar Youm clash Khalifa Sall
Le recrutement «abusif» de personnel par les collectivités locales est l’une des causes du blocage de la mise en œuvre de l’Acte 3 de la décentralisation. C’est le constat fait par le ministre Oumar Youm lors de la cérémonie d’inauguration du nouvel hôtel de ville de la commune de Ross Béthio, jeudi. Le ministre de la Gouvernance locale, du Dévelop­pement et de l’Aména­gement du territoire, qui vantait les mérites de la nouvelle politique de territorialisation mise en place par le Président Macky Sall, a indiqué que ces recrutements se font «sur des bases de clientélisme qui ne tiennent pas compte des compétences, des con­naissances et du profil». M. Youm a cité l’exemple de la mairie de Dakar qui, selon lui, a «une pléthore d’agents». «J’es­père que cette nouvelle génération de maires comme Béca­ye Diop (maire de Ross Béthio) va davantage faire attention sur les recrutements», a-t-il dit. Comme une réponse à la déclaration de Khalifa Sall, la semaine dernière, qui disait : «J’entends dire que c’est l’Etat qui a versé les fonds de dotation. Je trouve cela grotesque ! Maintenant on a rempli notre part dans cette affaire. Tout le reste, c’est de la politique et ici, à la mairie, on n’en fait pas...». Oumar Youm poursuit à l’intention des populations : «Les pressions et les demandes sont fortes mais il faut comprendre que l’appareil municipal n’est pas là pour donner des emplois mais pour accompagner les populations».
L’agriculture, une nouvelle compétence

Oumar Youm a également annoncé dans son discours que dans la seconde phase de la réforme de l’Acte 3, la compétence en matière agricole sera ajoutée aux neuf domaines déjà dévolus aux collectivités locales afin de leur permettre d’accompagner les producteurs tout le long du processus agricole.
Le maire de Ross Béthio a, de son côté, salué «les efforts» du gouvernement qui a financé entièrement la construction de l’hôtel de ville «sur fonds propres». Amadou Bécaye Diop s’engage à faire de sa commune «la capitale du riz de la vallée» pour contribuer à l’atteinte de l’objectif d’autosuffisance en riz que s’est fixé le chef de l’Etat à l’horizon 2017. Il a par ailleurs fait part de la réalisation de quatre grands projets dans la commune dont certains ont déjà pris forme. Il s’agit notamment du projet de tutorat et de parrainage des élèves, de la création de bibliothèques scolaires et d’une bibliothèque municipale.


Le Quotidien






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image