leral.net | S'informer en temps réel

AFFAIRE CHEIKH MBACKÉ SAKHO : Le procureur a requis 6 mois fermes et 1 million F cfa d’amande pour le « dissident » mouride

Cheikh Mbacké Sakho devra encore patienter pour être fixé sur son sort. Le jeune « dissident » mouride dont le procès a été renvoyé à deux reprises, va en effet savoir ce que la justice a décidé à son endroit, le 26 Octobre prochain. Les juges du Tribunal des flagrants délits de Dakar qui se sont penchés sur son dossier ce matin, ont décidé de reporter le verdict de leur jugement à cette date.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Octobre 2016 à 14:04 | | 33 commentaire(s)|

AFFAIRE CHEIKH MBACKÉ SAKHO : Le procureur a requis 6 mois fermes et 1 million F cfa d’amande pour le « dissident » mouride
Mais déjà, le ministère public dans ses réquisitoires a demandé à ce que celui qui avait tenu des propos pas du orthodoxes, à l’endroit de la famille de Serigne Touba et du mouridisme, soit condamné à 6 mois fermes plus une amande d’un million de Francs Cfa. À signaler que Cheikh Mbacké Sakho n’a pas comparu ce matin à la barre du Tribunal.

Cheikh Mbacké Sokho devait être jugé devant le tribunal des flagrants délits de Dakar d’abord le 11 Octobre dernier, mais son procès avait été renvoyé au 17 Octobre dernier sur demande de la partie civile. Ce jour là (le 17 Octobre) non plus, il n’a pas pu faire face aux magistrats pour des raisons de sécurité. En effet, le prévenu a été harcelé par une foule de fidèles mourides qui lui en voulaient à mort. Et c’est ainsi que son jugement a été renvoyé à ce jour (Mercredi 19 Octobre).

Aujourd’hui, à son absence, le Tribunal a pu faire son travail sur cette affaire qui a fait réagir la communauté mouride et les musulmans du Sénégal en général. Après que le procureur de la république ait demandé à ce que le sieur Cheikh Mbacké Sakho soit condamné à une peine d’emprisonnement de 6 mois fermes, plus une amande d’un million, le Président du Tribunal à décidé après avoir consulté ses assesseurs, de mettre l’affaire en délibéré pour le 26 Octobre prochain.

Pour rappel Cheikh Mbacké Sakho avait remis en question le système des khalifats dans les confréries et notamment celle des mourides. Il a été arrêté et déféré au parquet suite à sa déclaration. Par la suite, il a bénéficié d’une liberté provisoire.



Sidy Djimby NDAO (Jotay.net)






Hebergeur d'image