leral.net | S'informer en temps réel

AFFAIRE DU DIGNITAIRE RELIGIEUX ACCUSE DE PEDOPHILIE : Des Imams réclament un test d’Adn pour clarifier le débat

L’affaire du dignitaire religieux de Mandina Thierno, Mouhamadou Ibrahima Diallo, accusé d’avoir violé deux de ses nièces et engrossé l’une d’elles, continue de défrayer la chronique. Des Imams ont élevé la voix pour réclamer des tests d’Adn.


Rédigé par leral.net le Samedi 1 Août 2009 à 13:42 | | 6 commentaire(s)|

AFFAIRE DU DIGNITAIRE RELIGIEUX ACCUSE DE PEDOPHILIE : Des Imams réclament un test d’Adn pour clarifier le débat
Convaincu que c’est toute la umma islamique qui a été affectée par cette affaire, le Cadi de Ziguinchor, l’Imam Mohamed Sow, et ses compagnons ont élevé, hier, la voix pour la première fois depuis le début de ce scandale. «C’est une affaire que nous avons tous regrettée et qui nous a tous secoués», dira Imam Mohamed Sow, le Cadi du tribunal départemental de Ziguinchor.

Faisant appel à la sourate «Ya Nour (la Lumière)», il soutient : «Dieu a dit que nous n’avons pas le droit d’accuser notre prochain d’actes d’adultères tant que ces accusations ne sont pas avérées.» Mieux, ajoute-t-il, «il doit y avoir quatre témoins oculaires venus de coins différents pour confirmer la véracité de tout cela. Nous sommes dans un pays laïc. Aujourd’hui que la médecine est très avancée, nous pensons qu’on peut faire un test Adn pour clarifier le débat. Et si les accusations portées sur le marabout sont fondées, je pense que la justice a bien le droit de le déclarer coupable des faits qui lui sont reprochés».

Le chef religieux du quartier de Boucotte (Imam Sow), se demande, en outre «pourquoi au moment où des enseignants avaient violé de jeunes filles de leur classe, les femmes n’ont pas élevé la voix ? Pis, de jeunes filles ont jeté leurs bébés dans des poubelles et certaines d’entre elles les ont tués après accouchement. Où étaient à ce moment ces femmes ?»

Les dignitaires musulmans appellent les populations à savoir raison garder, car «nous sommes tous dans un même navire. Et même si le premier à chavirer est le marabout de Mandina, que les autres qui sont dans la barque comprennent bien qu’ils n’ont pas encore atteint l’autre rive». Selon Mohamed Sow, «cette affaire n’est autre qu’un combat mené contre l’Islam, car 370 cas de viols ont été enregistrés chez les enseignants et cela n’a jamais connu une telle ampleur».



1.Posté par bay fall le 02/08/2009 02:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais quel debat!! on ne juge pas l'imam parcequ'il est accusè enceitè cette gamine...on lui reproche seulement d'avoir entretenu des actes sexuels avec des mineurs...voilà!!!!!!!

2.Posté par bay fall le 02/08/2009 02:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

enceintè

3.Posté par bay fall le 02/08/2009 02:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous avez beau faire appel à "ya nuru" mais il est l'auteur de tous ces faits.... «il doit y avoir quatre témoins oculaires venus de coins différents pour confirmer la véracité de tout cela" quellle betise....ca c est impossible......

4.Posté par sam le 02/08/2009 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

convaincu que c’est toute la umma islamique s q'il sont fout, çà ne concerne que l'auteur de cette acte, même si je suis d'accord avec les imams a savoir -donner plus de clarté dans cette affaire- par ce les gens s'amusent aujourd'hui a coller ces genre de pratique au religieux, ce que est ignoble, mais si les fait et la qu'il eu le courage de dire et de faire qlq chose. en tout cas pour moi nous n'avons que des religieux q'on a mérite.

5.Posté par MARANA le 02/08/2009 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis vraiment dépitée de constater que ces religieux qui se sont toujours démarqués de nous autres pauvres pécheurs, et qui se sont faits un chemin où ne figure l'once d'une souillure, se mettent aujourd'hui à s'abaisser aux niveaux des enseignants. Quand ils vont jusqu'à dire qu'il y a eu 370 cas de grossesses issus des oeuvres des enseignants mais dont on n'a jamais parlé, c'est vraiment dégradant de leur part . Ils devraient se mettre au dessus de tout ça et ne pas se mesurer aux enseignants.

6.Posté par bambi bâ le 08/09/2009 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut
oh c'est vrai mohomed sow est un peu talibans sur les bords, il disait, le jour qu'il aura un garçon il le donnera le nom de ben laden.
Déjà sa fille ainée à un nom arabe "soraya : c'est normal et naturel sa position
bonko Bâ dite bambi, depuis ngenth peulh thiés:773055545

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image