leral.net | S'informer en temps réel

AFFAIRE PAPE NGAGNE NDIAYE - « WAL FADJRI » : Le juge des référés se déclare incompétent

Le juge des référés s’est déclaré incompétent hier dans l’affaire opposant Pape Ngagne Ndiaye et le groupe de presse « Wal Fadjri ». M. Ndiaye, ancien animateur de l’émission « Penco », qui a été remercié par son employeur, avait saisi le juge des référés pour réclamer le paiement de son salaire du mois de septembre.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Décembre 2008 à 18:35 | | 3 commentaire(s)|

AFFAIRE PAPE NGAGNE NDIAYE - « WAL FADJRI » : Le juge des référés se déclare incompétent
Le groupe « Wal Fadjri » est accusé de refuser de payer à son ex-employé cette mensualité pour le motif d’abandon de poste. A l’audience du 11 novembre dernier devant le juge des référés, les avocats de Pape Ngagne Ndiaye avaient réclamé également le paiement d’indemnités au groupe de presse de Sidy Lamie Niasse. Les conseils de « Wal Fadjri » avaient plaidé l’abandon de poste. Le juge des référés s’étant déclaré incompétent, il reste à Pape Ngagne Ndiaye à espérer une suite favorable à son dossier lors de l’audience du fond devant le tribunal du Travail prévue vendredi prochain, nous apprend un de ses avocats. La défense de Pape Ngagne Ndiaye, nous confie un avocat le défendant, compte solliciter la condamnation du groupe de presse « Wal Fadjri » pour licenciement abusif. A défaut de conciliation, le juge renverra l’affaire en audience publique, ajoute l’avocat.

Pape Ngagne Ndiaye avait été remercié par son ex-employeur à la suite d’une absence. M. Ndiaye avait confié à l’époque à un magazine de la place qu’il était parti se soigner en France. Selon ses déclarations, il aurait, le 27 août dernier, déposé par l’entremise de son frère, une disponibilité d’une durée d’un mois « pour ne pas être en faute ». Sa demande de disponibilité n’aurait pas été acceptée, selon ses dires, ce qui l’aurait poussé à rentrer le 16 septembre. Son émission animée par un autre, une demande d’explication lui aurait été servie. Le 8 octobre, ajoutait-il, il reçoit une lettre de licenciement.

Source: Le Solei



1.Posté par Amadine le 05/12/2008 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tous les patrons de presse sont inhumains raison pour laquelle on constate les dérives de certains journalistes Sidy Lamine Niass parle comme un musulman mais il au fond il ne vénére que l'argent c'est le cas de aussi de EL hadji NDIAYE de la 2STV qui n'a aucun pitié envers c'est employés il insulte parfois ceux qui sont faibles ses stagiaires ont travaillés 6 MOIS sans toucher un sous.Ce qui est pire il travaille pour WADE

2.Posté par mbaye malick le 05/12/2008 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On est dans le milieu des affaires, et tout le monde sait que la rigueur s'impose comme régle. Mr n'diaye dont j'ai eu quelque rare fois l'occasion de suivre sur walf à travers son émission, est un gars qui manque de professionnalisme, de charisme et de culture générale.
Ce sont des qualités qui incarnent l'homme journaliste, car elles définissent le comportement, la responsabilité et la personnalité de l'employé.
Mr Niass est un homme qui a beaucoup investi dans l'entreprise de la presse, et cela pour mieux contribuer dans l'édification d'une nation solide, et c'est vraiment dommage de voir des gens qui n'ont aucun sens de la déontologie venir briser le rêve d'un Président, qui souhaite voir ses entreprises prospérées
NB: trois absences non justifiées constituent un motif de licenciement

3.Posté par sagna le 10/12/2008 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le négre est gourmant menteur et parésseux ,sidy boul sacrifier boy bi
hier il faisait les bons moment de ta télé;li ngua deff c lache lep lou boy bi
done deff nékhon na la; tèy ngua beugeu ko djanbou lache lach lache

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image