leral.net | S'informer en temps réel

AFP: Les jeunes vont proposer au BP du parti d'exclure Malick Guèye

Les membres du Mouvement national des jeunes de l’Alliance des forces de progrès (MNJAFP) ont décidé samedi de proposer au bureau politique de l’AFP d'exclure du parti leur ex-secrétaire général Malick Guèye.


Rédigé par leral.net le Dimanche 8 Mars 2015 à 10:50 | | 1 commentaire(s)|

AFP:  Les jeunes vont proposer au BP du parti d'exclure Malick Guèye

Lors d’une assemblée générale, les jeunes du parti de Moustapha Niasse ont invoqué le règlement de l’AFP, qui retire le statut de militant à tout membre ayant adhéré à un mouvement politique autre que l’Alliance des forces de progrès.

Venu assister à la réunion, Moustapha Niasse a dit, avant que la proposition soit faite par les jeunes, que le bureau politique était prêt à approuver toutes les décisions proposées par le MNJAFP.

"Je serai d’accord avec tout ce qui sera décidé" par le mouvement des jeunes, a-t-il affirmé avant de prendre congé des responsables de la jeunesse de l'AFP.

Ce parti a connu des turbulences en début d’année, certains militants s’étant opposés à la décision de la direction de l’AFP de ne pas présenter de candidat, éventuellement contre Macky Sall, à la prochaine élection présidentielle. Malick Guèye, qui dirigeait le MNJAFP, faisaient partie des contestataires.

Les jeunes de l’AFP ont aussi réitéré lors de l’assemblée générale leur volonté de renforcer la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakaar (BBY), dont leur parti est membre.

"A l’unanimité, nous sommes derrière notre secrétaire général. Nous sommes ensemble dans Benno Bokk Yaakaar, et nous allons y rester", a déclaré, à la tribune, Louis Camara.

Des intervenants venus d'autres régions, dont Dame Lecor de Louga (nord), ont soutenu la déclaration de ce jeune progressiste de Ziguinchor (sud).

"La candidature de l’AFP à la présidentielle de 2017, c’est derrière nous. Cela a été réglé lors du bureau politique du 10 mars 2014", a soutenu M. Lecor.

"Tant que notre compagnonnage avec l’Alliance pour la République (le parti présidentiel) restera en l’état, l’AFP n’aura pas de candidat en 2017", a confirmé Lat Dior Diouf, un militant de l’AFP venu de Fatick (centre).
Aps






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image