leral.net | S'informer en temps réel

AFRITAC de l’Ouest : La Gestion du risque et la modernisation des administrations douanières au menu d’un séminaire

Depuis le 25 novembre un séminaire est organisé à Dakar sur le thème de la "gestion du risque douanier". Cette rencontre qui se poursuit jusqu’au au 29 novembre 2013, réunit une quarantaine de participants des Etats membres de l’UEMOA, de la Guinée et de la République Islamique de Mauritanie, ainsi que des institutions régionales.


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Novembre 2013 à 12:10 | | 1 commentaire(s)|

AFRITAC de l’Ouest : La Gestion du risque et la modernisation des administrations douanières au menu d’un séminaire
Le principal objectif de ce séminaire est de renforcer les capacités des administrations des douanes dans la maîtrise des techniques et méthodes de gestion du risque selon un communiqué de presse reçu à Leral. Des services douaniers efficaces permettent un dédouanement bon marché, sûr et rapide des marchandises, ce qui facilite le développement des échanges et des investissements internationaux, et par là-même l’amélioration de la compétitivité du pays. La gestion du risque peut contribuer à faciliter les échanges en rationalisant les contrôles, et en accélérant le passage des marchandises importées, informe le document. Le séminaire vise à tirer les leçons des réformes en cours dans plusieurs pays de la région avec l’appui d’AFRITAC de l’Ouest et à discuter des orientations à donner aux prochaines étapes de ces réformes. Il cherchera également à définir des indicateurs de résultats pour le suivi de l’efficacité des systèmes de gestion de ce risque.

À l’issue de ce séminaire régional, ajoute le communiqué, «les travaux devront conduire à: Identifier les principales contraintes et les meilleures pratiques ; Disposer des données nécessaires à l’analyse et à la gestion du risque ; Définir un système de sélectivité des contrôles approprié ; Capitaliser sur les effets positifs de ce type de projet sur la modernisation des douanes ; Mesurer les progrès réalisés en termes d’efficacités des contrôles, de mobilisation des recettes, de facilitation du commerce extérieur , et de gestion des ressources humaines ».

L’initiative AFRITAC (centres régionaux d’assistance technique du FMI) est née de la volonté du Fonds monétaire international de participer davantage aux efforts de renforcement des capacités menés à travers ses pays membres. Elle vise principalement à renforcer les capacités des administrations financières des pays membres pour faciliter la conception et la mise en œuvre des stratégies visant à la réduction de la pauvreté des pays africains, en étroite coordination avec les autres partenaires techniques et financiers. Depuis 2011, tous les pays en Afrique subsaharienne sont couverts par un centre. Le financement des AFRITAC est assuré conjointement par les pays participants, le FMI et des donateurs.



1.Posté par niokhor le 27/11/2013 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dites nous comment un fonctionnaire de l'état simple commandant peut-il se retrouver avec 150000000 F volés cela veut dire qu'il en détenait plus et comment peut-il se taper une maison aux Almadies vraiment le ridicule ne tue pas ; Mais voilà tout ceci est la faute à l'armée nationale qui regarde faire ces politiciens ces douaniers et ces fonctionnaires nourris blanchis transportés et payés avec toute sortes d'avantages. J'ai honte d'être sénégalais, armée levez vous ce n'est pas par peur d'instabilité que vous ne devez pas faire de coup d'état, mais le vase déborde de trop et cela est grave autant la pauvreté s'accentue autant nous voyons l'enrichissement illicite aller crescendo!!!!!!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image