leral.net | S'informer en temps réel

ANNONCE-Madické Niang sur l’affaire Youssou Guèye :«Un rapport d’enquête sera déposé très rapidement

Un rapport d’enquête consacré à l’affaire Youssou Guèye, du nom d’un citoyen sénégalais libéré après avoir été arrêté pour escroquerie portant sur 350 millions de francs, sera déposé «très rapidement» au niveau des services compétents, a annoncé jeudi à Dakar, le garde des Sceaux, ministre de la Justice.
L’enquête menée dans cette affaire par l’Inspection générale de l’administration de la justice (Igaj) permettra de situer les responsabilités des protagonistes de cette affaire, afin que des sanctions soient éventuellement prises contre les fautifs éventuels, a déclaré Me Madické Niang.
Suite à la publication dans la presse de détails concernant cette affaire, l’Igaj a été saisie et a enquêté «dans tous les sens» pour déterminer la responsabilité des uns et des autres, a rappelé le ministre de la Justice, invité des «petits-déjeuners» de l’Aps.


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Juillet 2009 à 14:39 | | 0 commentaire(s)|

ANNONCE-Madické Niang sur l’affaire Youssou Guèye :«Un rapport d’enquête sera déposé très rapidement

«S’il y a des fautes avérées, ceux (des magistrats, Ndlr) qui sont coupables doivent en répondre devant une commission de discipline», a assuré le ministre d’Etat en charge du département de la Justice.
«Dans cette affaire, il n’y a aucune forme de protection des magistrats (s’ils sont fautifs), ni de Youssou Guèye», a assuré Me Madické Niang non sans évoquer d’autres affaires pendantes devant la Justice.
S’agissant de ces autres affaires, dont celle qui concerne notamment Kambel Dieng, le reporter sportif de la Rfm frappé par des policiers, tout est lié aux lenteurs dans l’instruction de façon générale, selon le ministre.
Il a ajouté que cela a obligé le ministère de la Justice à augmenter de 6 à 10 le nombre des cabinets d’instruction.
A partir de là, le département de la Justice se propose d’organiser des missions d’inspection dans l’ensemble des cabinets d’instruction, a indiqué Me Madické Niang, qui a tenu à rappeler cependant que les juges d’instruction sont indépendants de la Chancellerie.






Hebergeur d'image